13 septembre 2018
22 septembre : le « Défibrose » du mont Sainte-Anne
Soutenir la recherche pour Émile
Par: Benoit Lapierre
Martin Plouffe et Caroline Tétreault font tout ce qu’ils peuvent pour soutenir la recherche d’un traitement curatif contre la fibrose kystique dont leur petit Émile est atteint.  Photo Ariane Bousquet

Martin Plouffe et Caroline Tétreault font tout ce qu’ils peuvent pour soutenir la recherche d’un traitement curatif contre la fibrose kystique dont leur petit Émile est atteint. Photo Ariane Bousquet

Caroline Tétreault et Martin Plouffe, deux pharmaciens attachés à l’hôpital Honoré-Mercier de Saint-Hyacinthe, participeront le 22 septembre à leur deuxième « Défibrose » au mont Sainte-Anne, une activité de plein air très exigeante qui est doublée d’une levée de fonds destinée à soutenir la recherche pour la fibrose kystique.

Publicité
Activer le son

Leur plus grande source de motivation se prénomme Émile, leur bambin d’un an et demi qui a été diagnostiqué fibrokystique à sa naissance, le 8 mars 2017. « Né à l’hôpital de Saint-Hyacinthe, il a dû être transféré rapidement après sa naissance, sans sa maman, à l’Hôpital de Montréal pour enfants. À seulement 24 heures de vie, Émile subissait une importante chirurgie pour ensuite séjourner près de cinq semaines aux soins intensifs néonatals. Grâce au suivi étroit et aux nombreux soins et traitements quotidiens, Émile va maintenant très bien », raconte sa mère.

Mais Émile n’est pas sorti d’affaires pour autant. Caroline Tétreault explique que la fibrose kystique, une maladie génétique affectant plusieurs organes, dont l’appareil digestif et les poumons, est la cause de mortalité la plus fréquente chez les enfants et les jeunes adultes canadiens. Mais la recherche de traitements curatifs progresse, de sorte que la durée moyenne de survie à la fibrose est passée de cinq ans, dans les années 1960, à près de 50 ans aujourd’hui.

Au « Défibrose » de l’année dernière, l’équipe « Bacon Team » de Caroline et Martin a pu amasser près de 21 000 $ sur une récolte totale de 125 000 $. Ses membres comptent bien dépasser cette marque en 2018, à la 10e édition de cette épreuve organisée par Fibrose kystique Canada. L’activité consiste à compléter le plus souvent possible, en l’espace de huit heures (7 h à 15 h), un parcours de 3,9 km avec dénivelé de 625 m entre la base et le sommet du mont Sainte-Anne.

Pour effectuer un don et encourager les membres du Bacon Team, on peut consulter la page Facebook « baconteam » ou contacter Caroline Tétreault au 450 768-4776.

image