30 octobre 2014
Soyez généreux avec Centraide
Par: Martin Bourassa
Publicité
Activer le son

Ce que cette publicité ne dit pas cependant, c’est que ce support varie en fonction de la générosité des donateurs. Plus la collecte est fructueuse et plus les bénéficiaires sont en mesure d’assurer leur mission première. Et dans tous les cas, cette mission n’est pas d’organiser des levées de fonds et des soupers spaghetti.

On se souviendra que la campagne 2013 de Centraide n’a pas été à la hauteur des attentes — et encore moins des besoins — l’an dernier. Résultat? Les organismes du milieu ont vu dans certains cas leurs subventions être réduites de 15 à 35 %.

Dans le cas du Centre de bénévolat, il était question d’une coupe de 30 % de sa subvention annuelle versée par Centraide. Rien pour aider à boucler un budget.

Centraide s’attend d’ailleurs à une autre campagne difficile cette année.

Par rapport à 2013, l’objectif de la présente campagne a été diminué de 300 000 $, passant de 2,1 à 1,9 M$. Ce n’est pas nécessairement une bonne nouvelle pour la Ville de Saint-Hyacinthe dans la mesure où elle peut difficilement faire la sourde oreille longtemps face aux demandes pressantes du communautaire.

D’où la nécessité de s’y préparer adéquatement et rapidement.

Tout le débat actuel au sein du milieu communautaire maskoutain sur le soutien municipal et les compensations pour services municipaux survient à un moment on ne peut plus pertinent, en pleine campagne de Centraide.

Le hasard a même voulu — parole de non-scout — que le reportage sur la sortie de la conseillère Sansoucy soit publié dans la même page qu’une publicité de Centraide dans notre édition du 23 octobre, en page A8.

Preuve que le hasard fait presque souvent bien les choses.

Cette publicité nous rappelle que Centraide Richelieu-Yamaska supporte 18 organismes dans la MRC au sein d’un réseau qui offre entre autres des dépannages alimentaires, du soutien aux personnes en difficulté et des maisons d’hébergement et de répit.

Ce que cette publicité ne dit pas cependant, c’est que ce support varie en fonction de la générosité des donateurs. Plus la collecte est fructueuse et plus les bénéficiaires sont en mesure d’assurer leur mission première. Et dans tous les cas, cette mission n’est pas d’organiser des levées de fonds et des soupers spaghetti.

image