17 septembre 2020
Sports collégiaux : des saisons confirmées, mais ajustées
Par: Maxime Prévost Durand

Après avoir reçu, lundi, la confirmation du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) qu’il y aura des saisons sportives au niveau collégial, l’heure est à l’ajustement pour l’ensemble des équipes des Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe, dont les calendriers doivent être revus et corrigés.

Publicité
Activer le son

Pour les sports d’automne, comme le football, le flag football féminin et le soccer masculin et féminin, il devient de plus en plus pressant de lancer les activités alors que les semaines d’activités permettant la pratique de ces disciplines à l’extérieur sont comptées. Selon les derniers échos, il serait étonnant que la saison respective de ces équipes débute ce week-end.

Le coup d’envoi pourrait plutôt être donné la semaine prochaine, mais rien n’avait encore été fixé au moment de mettre sous presse alors que les nouveaux calendriers se faisaient toujours attendre. On ignore également dans quel format ces saisons se dérouleront, des détails qui doivent être discutés ces jours-ci en comité de ligue.

Ces différentes équipes seront prêtes dès que les calendriers seront déterminés, ayant pu poursuivre leurs entraînements dans les dernières semaines. Dans l’attente d’une saison, l’équipe masculine de soccer a même disputé un match amical, dans les règles de l’art, la semaine dernière contre le Cégep de Trois-Rivières.

Quant à l’équipe de hockey, dont la saison est déjà entamée à ce stade-ci habituellement, une rencontre de ligue est prévue la semaine prochaine pour déterminer les nouveaux paramètres de cette saison hors de l’ordinaire. Bien que les entraînements aient débuté, les premiers matchs ne sont pas prévus avant la mi-octobre, moment auquel est attendu le passage à la phase 6 du plan de relance de Hockey Québec, qui permettra de jouer des matchs normalement.

Parmi toutes les équipes sportives du Cégep de Saint-Hyacinthe, une seule ne sera pas en action dans ce contexte de pandémie, soit celle de crosse au champ. Le manque d’étudiants-athlètes désireux de former cette équipe a forcé les Lauréats à se désister pour la prochaine saison.

Le nombre d’équipes défendant les couleurs des Lauréats ne sera pas pour autant en baisse puisque, étonnement, un enthousiasme particulièrement fort a été manifesté en volleyball féminin, si bien que le cégep maskoutain ajoutera une équipe en division 3 cet hiver, en plus de son équipe de division 2.

image