16 juillet 2020
Sports d’été : enfin de l’action!
Par: Félix-Antoine Bourassa

La saison de dek hockey a enfin pris son envol. Photo Félix-Antoine Bourassa | Le Courrier ©

Depuis la fin juin, les joueurs de soccer ont pu retrouver le terrain. Photo gracieuseté

Les joueurs et gestionnaires de Dek Hockey Saint-Hyacinthe ont poussé un grand soupir de soulagement quand le gouvernement a annoncé la reprise des sports d’équipe au Québec. Du côté du baseball et du soccer, on revient aussi progressivement au sport comme on le connaît.

Publicité
Activer le son

Les adeptes de la balle orange étaient heureux lorsque la ministre déléguée aux Sports et aux Loisirs, Isabelle Charest, a donné le feu vert à la reprise des sports avec contacts de courte durée. Dans le but de sauver la saison estivale, certains centres avaient eu l’idée de transformer les surfaces en jeux de hockey sur table grandeur réelle, dans lesquels chaque joueur aurait eu son corridor de jeu. Bien entendu, ce concept était mal vu par les joueurs et plusieurs auraient délaissé le sport dans de telles circonstances.

Du côté du centre maskoutain, c’était hors de question qu’on se tourne vers cette alternative. « Nous n’aurions jamais fait payer notre clientèle pour offrir ce genre d’expérience », s’exclame Jonathan Morin, directeur général et copropriétaire de Dek Hockey Saint-Hyacinthe.

Le 5 juillet, la pratique du dek hockey est revenue comme on la connaît, ou presque. Dek Hockey Saint-Hyacinthe a opté pour une approche sécuritaire pour satisfaire les exigences de la santé publique. « Nous essayons le plus possible de respecter le mètre de distance en plus d’exiger des joueurs qu’ils se désinfectent les mains », explique M. Morin.

Ils ont également dû interdire la présence de spectateur, sauf pour les juniors où la présence d’un parent est tolérée. Les joueurs ne peuvent entrer sur le site plus de 30 minutes avant leur partie et doivent s’habiller sous un chapiteau désigné à leur surface de jeu.

Même si la saison a été sauvée, c’est sans surprise que le nombre d’inscriptions a chuté pour l’été 2020. Sans la COVID-19, Dek Hockey Saint-Hyacinthe projetait une saison record. « Cet été, nous avons 185 clubs contrairement à 215 l’an dernier. Nous avons 300 jeunes inscrits cette année, ce qui représente aussi moins d’inscriptions que l’année dernière. »

Grâce à un ajustement dans l’horaire, l’organisation a été en mesure d’offrir une saison de 18 matchs à ses clients (contrairement à 26 l’an dernier) jusqu’à la mi-octobre, ce qui signifie aussi l’annulation de la saison d’automne.

Du côté des bonnes nouvelles, la Tournée Alex Burrows sera de retour cette année les 1er et 2 août.

Play ball et coup d’envoi!

Au baseball, ça fait un peu plus longtemps que les choses sont revenues à la normale. Par exemple, l’arbitre n’est plus derrière le marbre, mais bien derrière le lanceur. « C’est certain qu’au départ, c’était différent, mais peu à peu, les règles reviennent comme avant », explique André Beauregard, membre du conseil d’administration de Baseball Saint-Hyacinthe.

Les jeunes se conforment aussi aux règles de la santé publique. « Ils doivent se désinfecter les mains trois fois par partie, rester à deux mètres de distance et ne peuvent s’échanger les casques et les bâtons. »

Ces règles sont très bien respectées, selon M. Beauregard. « Les jeunes comprennent très bien les règles. Le retour en classe a dû aider pour assurer une certaine discipline. »

Le baseball aussi n’a pas été épargné par la pandémie alors que la ligue maskoutaine compte 40 inscriptions de moins que l’an dernier. « Certains jeunes ne sont pas revenus en raison du risque de propagation, mais nous avons tout de même 240 joueurs pour l’été. » La saison de baseball a débuté officiellement le 13 juillet et se terminera à la fin septembre.

Quant au soccer, les entraînements de groupe ont pu reprendre à la fin juin pour l’ensemble des catégories. La saison des équipes locales a été lancée le 6 juillet avec des matchs pour les classes U9 à U14, des ateliers pour les classes U4 à U6 et une formule hybride d’ateliers et de matchs pour les classes U7 et U8. Les différentes équipes du volet compétitif entamaient quant à elles leur saison cette semaine.

Encore une fois, différentes mesures ont dû être prises pour permettre la reprise des activités. À la suite des premiers entraînements, le président du FC Saint-Hyacinthe, Bruno Plante, a salué la contribution de plusieurs parents pour la réalisation des activités, « que ce soit à l’accueil des participants, la désinfection des équipements, de veiller au respect de la distanciation physique et comme éducateurs lors des séances ».

image