27 août 2015
Saint-Dominique
Stratech vendue à Ferme Bunny
Par: Jean-Luc Lorry
La bâtisse industrielle où faisait affaire l’entreprise Stratech à Saint-Dominique vient d’être vendue à la Ferme Bunny.  Photo François Larivière | Le Courrier ©

La bâtisse industrielle où faisait affaire l’entreprise Stratech à Saint-Dominique vient d’être vendue à la Ferme Bunny. Photo François Larivière | Le Courrier ©

L’entreprise Stratech à Saint-Dominique,

Publicité
Activer le son

En difficultés financières, Stratech qui opérait sous la raison sociale Les ­entreprises Yves Pontbriand a été mise sous séquestre ce printemps aux termes de requêtes présentées par la Banque de Développement du Canada (BDC) et du CLD Les Maskoutains.

La BDC détenait une garantie sur les biens de l’entreprise de 520 385 $ et le CLD local de 95 211 $. La totalité des créances garanties représente une somme de plus de 1,7 M$.

La bâtisse de Stratech vient d’être ­vendue à la Ferme Bunny pour un montant de 570 000 $. Cette entreprise maraîchère spécialisée dans la production de carottes et d’oignons est la propriété du Groupe Jafaco, dont les actionnaires sont Donald, Fabien et Alexandre Fontaine.À propos de cette récente acquisition, Donald Fontaine a précisé que l’édifice servira principalement pour le séchage des oignons.Selon les données comptables de ­Stratech obtenues auprès du séquestre, des montants totalisant 57 474 $ étaient dus à des créanciers non garantis. Parmi ceux-ci, la Ville de Saint-Hyacinthe ­affichait une créance de 18 568 $. Selon la municipalité, la somme que lui devait Stratech est bien inférieure et représente des montants impayés relatifs à un ­terrain dont Stratech était propriétaire à Saint-Hyacinthe.

À propos de cette récente acquisition, Donald Fontaine a précisé que l’édifice servira principalement pour le séchage des oignons.

Selon les données comptables de ­Stratech obtenues auprès du séquestre, des montants totalisant 57 474 $ étaient dus à des créanciers non garantis. Parmi ceux-ci, la Ville de Saint-Hyacinthe ­affichait une créance de 18 568 $. Selon la municipalité, la somme que lui devait Stratech est bien inférieure et représente des montants impayés relatifs à un ­terrain dont Stratech était propriétaire à Saint-Hyacinthe.

Fondée en 1987, Stratech occupait ­auparavant une bâtisse industrielle ­située sur l’avenue Duplessis à Saint-­Hyacinthe qui avait été la proie ­des flammes en mai 1992. Reconstruit, l’édifice avait été vendu en 2009 au commerce de détail Antonio Moreau où est installé aujourd’hui son siège social. Selon le guide des industries manufacturières du CLD paru en 2014, Stratech employait 26 personnes, dont 17 à la production de comptoirs de cuisine.

Selon le guide des industries manufacturières du CLD paru en 2014, Stratech employait 26 personnes, dont 17 à la production de comptoirs de cuisine.

image