19 novembre 2020
Chansonnier depuis 25 ans
Styves Lemay dévoile « des morceaux de sa vie »
Par: Maxime Prévost Durand

Chansonnier depuis 25 ans, Styves Lemay partage finalement ses propres compositions avec un premier EP intitulé Morceaux de ma vie. Photo gracieuseté

Après avoir joué les chansons des autres pendant plus de 25 ans, Styves Lemay laisse maintenant parler l’auteur-compositeur-interprète en lui. À l’aube de la cinquantaine, le Maskoutain a dévoilé récemment son premier album, Morceaux de ma vie, un EP de cinq chansons qui se veut autant festif que tendre.

Publicité
Activer le son

Comme l’indique le titre de l’album, les pièces qu’on y retrouve ont été écrites à différentes périodes de la vie de Styves Lemay. Elles racontent autant de bons moments que certains plus difficiles, évoquant l’amitié, l’amour et ses déceptions ou encore la tendresse.

« Ce sont des textes intemporels qui sont tous basés sur du vécu, que ce soit de moi ou de mes proches », mentionne l’artiste.

Son premier extrait, « Cogne ta bière », s’est même retrouvé à tourner sur les ondes du réseau Énergie et venait d’entrer dans le top 15 au moment de l’entrevue.

« Je ne m’attendais pas du tout à ça », avoue Styves Lemay, agréablement surpris de l’enthousiasme à l’égard de sa musique.

Parce qu’il a toujours rêvé de présenter ses chansons, mais pendant toutes ces années, il avait refoulé ses ambitions en portant seulement le chapeau de chansonnier.

« J’avais beaucoup poussé pour lancer ma musique à la fin des années 90, vers 1998-2000. C’est dans ce temps-là que j’ai commencé à composer, mais je manquais de contacts et à force de me faire fermer les portes partout où j’allais, j’avais mis ça de côté. »

Cela ne l’a pas empêché de se faire connaître un peu partout au Québec comme chansonnier, puis, plus récemment, comme interprète d’un hommage à Bob Bissonnette. Ses rencontres musicales l’ont même amené à faire la première partie de groupes comme Les Cowboys Fringants et Kaïn au fil des années.

Parmi ces rencontres, il y a eu celle du regretté musicien Stéphane Gaudreau, ancien batteur de Bob Bissonnette. « Stéphane et son ami Pascal [Mailloux, un réalisateur] m’ont dit : tu n’as pas de composition à toi? », se souvient Styves Lemay, qui a dépoussiéré quelques-unes de ses pièces pour les leur jouer en version acoustique. Après les avoir entendues, les deux hommes de musique l’ont encouragé à pousser ses chansons, voyant tout le potentiel qui s’en dégageait.

« J’avais mis cette switch à off il y a 20 ans, mais ils m’ont redonné la piqûre », ajoute le Maskoutain, qui a mis les bouchées doubles pour présenter des chansons de qualité. Il avoue même que ce projet lui a redonné le goût d’écrire et que d’autres chansons sont déjà en chantier.

Pour accompagner la chanson « Cogne ta bière », un vidéoclip sera lancé très prochainement. Son ami Emmanuel Auger, comédien que l’on a pu voir dans le rôle de Christian Phaneuf dans District 31, figure dans ce clip. Un lancement – virtuel ou en salle, selon l’évolution des consignes sanitaires – est aussi dans les plans à court terme. L’album, quant à lui, est disponible uniquement sur le site Web www.styveslemay.ca.

image