12 septembre 2013
Subaru BRZ : petite sportive amusante
Par: Marc Bouchard

Subaru a réussi à se tailler une place de choix dans le créneau des voitures à traction intégrale. Mais ce sont surtout ses voitures sportives et ses voitures de rallye qui ont permis au constructeur japonais de se bâtir une solide réputation. Imaginez alors la réaction des gens quand Subaru, en collaboration avec Toyota, a décidé de se lancer à l’assaut d’un petit coupé sportif qui laissait tomber la traction intégrale?

Les sceptiques auront finalement été confondus par le résultat : la Subaru BRZ a, depuis son lancement il y a deux ans, conquis les coeurs et les corps de ceux pour qui le plaisir de conduire demeure plus important que la puissance brute. Car la petite BRZ, avec sa silhouette surbaissée et son look d’enfer, est certainement une des belles réussites dans le segment.

Physiquement, la BRZ ressemble à s’y méprendre à sa soeur quasi jumelle, la Sion FR-S. Normal me direz-vous puisque la production des deux véhicules s’est faite de concert, Subaru se chargeant de la mécanique et Toyota-Scion du design. Il faut bien admettre que de ce point de vue, la réussite est totale. La silhouette de la voiture s’étire et s’allonge, donnant la sensation d’un véhicule dont l’empattement s’étire sans jamais se terminer. La partie avant, agressive, ne laisse place à aucun doute quant à l’intention sportive de la voiture. Bref, un coup d’oeil et vous serez conquis si les coupés sport sont sur votre liste d’achat possible, ou sur votre liste de désir profond. L’habitacle est simple, sans flafla inutile et d’une ergonomie sans reproche… du moins jusqu’à ce que l’on s’attarde au radio dont les dimensions sont étonnantes. En fait, pas tellement le système audio lui-même qui dispose d’un écran d’affichage tout à fait raisonnable, mais plutôt des boutons qui le contrôle. À l’arrêt, mes doigts un peu maladroits éprouvaient de la difficulté à trouver le bon bouton tellement leur taille est petite. Imaginez en roulant, alors que je me retrouvais, bien malgré moi, à afficher toute sorte d’information sauf celle dont j’avais besoin. Dans les faits, on croirait presque que le radio a été ajouté une fois la construction du véhicule complétée. Une mauvaise personnalisation avec un système mal adapté dans une grande surface à rabais. Dommage pour l’ensemble. Autre bémol d’importance : ne pensez pas, en fait ne mentionnez même pas que la Subaru BRZ soit une quatre places malgré ses prétentions. Je n’ai encore rencontré personne d’assez petit pour se glisser avec un minimum de confort dans l’espace réservé aux passagers arrière. Notez que Subaru ne s’en vante d’ailleurs pas.

Sur la route

Mais c’est sur la route que la Subaru BRZ prend véritablement toute sa personnalité. Propulsée par un moteur 4 cylindres à plat comme ceux que fabriquent Subaru avec bonheur depuis des années, la petite voiture se conduit comme si elle était téléguidée.

Bien sûr, certains pourront trouver les 200 chevaux du moteur un peu timides. De mon point de vue, c’est plutôt le couple (seulement 151 livres-pied) qui fait terriblement défaut. On souhaiterait un peu plus de sensations au départ, mais une fois la vitesse de croisière atteinte, rien n’y paraît. Pour transmettre cette puissance, notre modèle d’essai était muni d’une boîte de vitesse manuelle 6 vitesses amusante et bien étagée. Une version automatique, avec palettes au volant, est aussi disponible en option, sans trop compromettre le plaisir de conduite. Car c’est de ça qu’il s’agit ici : de plaisir de conduite. La BRZ se dirige avec aisance du bout des doigts, donnant la sensation de conduire une véritable sportive. Sa direction précise et sa tenue de route exceptionnelle la rendent quasi spectaculaire en conduite. Il est vrai qu’un chouia plus de puissance ne nuirait pas, mais ce n’est pas assez pour se priver du plaisir de conduire la BRZ.

Forces :

– Design – Direction précise – Tenue de route sans reproche

Faiblesses :

– Couple un peu juste – Places arrière, vraiment? – Ergonomie de la radio

Fiche technique

Moteur :H4 2.0L DACT 16 soupapes Puissance (ch@tr/min) : 200 @ 7000 Couple (lb.pi@tr/min) : 151 @ 6400 Roues motrices : Arrière Transmission : Manuelle à 6 rapports Transmission optionnelle : Automatique à 6 rapports Prix : de 28 890 $ à 30 890 $

image