12 novembre 2015
Succès pour l’International Suprême laitier
Par: Le Courrier
La Grande Championne et la Grande Championne de Réserve entourée de leurs propriétaires et de leurs équipes. Photo Isabel Touchette

La Grande Championne et la Grande Championne de Réserve entourée de leurs propriétaires et de leurs équipes. Photo Isabel Touchette

Jacques Dubois, gagnant du trophée Pierre Léonard, entouré de sa famille et d’anciens ­récipiendaires. Photo Chloé Dumontier

Jacques Dubois, gagnant du trophée Pierre Léonard, entouré de sa famille et d’anciens ­récipiendaires. Photo Chloé Dumontier

La deuxième édition du Salon international « Suprême laitier » a été un véritable succès du 5 au 7 novembre à Saint-Hyacinthe avec ses 694 vaches élites de calibre international de six races différentes, son exibit commercial, ses rencontres et sa compétition, le tout pour le plaisir de 5 267 visiteurs.

Publicité
Activer le son

MS Goldwyn Alana (Holstein) a remporté le titre de Grande Championne (Ferme Fortale Holstein, Isabelle Verville et Ferme Pierre Boulet,). Crossbrook HG Dixie (Jersey) remporte le titre de ­Championne Suprême de réserve (Ernest Kueffner, Jon Prokop, Terry Packard Boonsboro, Maryland, USA).

L’activité a pour but de créer des échanges et des occasions d’affaires pour tous les acteurs du secteur laitier, qu’il s’agisse des producteurs laitiers, des éleveurs de bovins et des partenaires de l’industrie.

« Ce qui est extraordinaire, c’est que le Suprême Laitier s’est très rapidement positionné comme un évènement ­international prestigieux. Au Canada, nous sommes le seul qui soit spécialisé pour les producteurs laitiers mettant en vedettes six races, soit Holstein (noire), Holstein (rouge), Jersey, Ayrshire, ­Canadienne et Suisse Brune. Pour ce qui est du positionnement au Québec, de toutes les expositions agricoles de la ­province, il s’agit du seul rassemblement d’une aussi grande importance avec ­environ 700 bovins laitiers en compétitions ou en vente à l’encan », explique le président Denis Godin.

Le Suprême Laitier se distingue aussi par la qualité de ses conférences en ­collaboration avec l’ITA, Lely et le CRAAQ (Centre de référence en agriculture et agroalimentaire au Québec) et ses ­exposants de machineries agricoles.

De plus, l’événement a été l’hôte de ­plusieurs délégations internationales de visiteurs composées d’éleveurs et de ­représentants de Semex qui ont visité le salon 100 % lait présenté au Suprême ­laitier. Ces visiteurs provenant entre autres de Chypre, de la France, de l’Italie, du Brésil, de la Suède et de Suisse ont ­ainsi visité plusieurs éleveurs au pays.

Le Suprême Laitier a souligné ­l’excellence de Peter English à titre « d’Ami International ». Le trophée Pierre-Léonard a été remis à une personnalité s’étant distinguée dans l’élevage laitier par sa contribution au développement de l’excellence de la Holstein du Québec. Cette année, le Suprême Laitier a décerné cette reconnaissance à Jacques Dubois de Saint-Flavien.

Le succès de vente des meilleurs sujets laitiers (76 têtes) a permis un cumulatif de 400 000 $.

Cette activité agricole d’envergure ­permet à Saint-Hyacinthe de continuer de se positionner comme l’endroit idéal pour toutes les grandes manifestations à caractère agricole ou agroalimentaire et contribuera à consolider son rôle et son titre de Technopole agroalimentaire du pays.

image