19 septembre 2013
L'album et la tournée Rétrospective
Sylvain Cossette passe en revue ses 25 ans de carrière
Par: Le Courrier

Alors qu’il lançait son quatrième album de reprise intitulé Rétrospective le 10 septembre, Sylvain Cossette entamera sa tournée du même nom à 20 h, ce vendredi, au Centre des arts Juliette-Lassonde.

Presque un an après le lancement de son album de compositions originales Le jour d’après, Cossette revient avec un album où il offre au public ses reprises des grands classiques de U2, Mr Mister et Crowded House. Cet album contient huit titres qui ont marqué les années 80-90 dénudés d’arrangements laissant ainsi la place au piano, à la guitare et à la voix.

« Je faisais ça souvent quand j’étais à la maison, prendre des chansons et les jouer seulement piano et voix, admet le chanteur. Un jour, ma blonde m’a entendu jouer de cette manière et a trouvé ça vraiment bon, alors j’ai fait un petit démo et j’ai ensuite appelé mes chums Matt Laurent et Christian-Marc Gendron. On a passé trois jours à jouer pour le plaisir, à défaire et refaire des chansons et puis un album s’est enregistré. »Cossette a choisi des chansons qui lui reviennent souvent en tête, des chansons qui l’ont accompagné tout au long de sa carrière, lors de tests de son ou encore qu’il avait déjà joué dans certains spectacles. On retrouve notamment sur l’album With or Without You, de U2, Too Much Love Will Kill You, de Queen, ainsi que Careless Whisper de Wham.

La grande première

Le spectacle est un regard sur l’ensemble de la carrière de Sylvain Cossette, de sa première chanson « tu reviendras », au dernier album. La partie Rétrospective comportera un segment plus intime du spectacle. Pour cette partie, seul Matt Laurent et Christian-Marc Gendron resteront sur la scène pour l’interprétation des pièces revisitées.

« Au fil des années, j’ai accumulé beaucoup de matériel et j’ai dû faire des choix parfois déchirants entre certaines chansons et c’est pourquoi je fais beaucoup de medley. On va essayer de rester en bas d’une trentaine de succès si on veut garder le spectacle en bas de deux heures! », a révélé l’artiste en riant.Comme il s’agit de la première, Sylvain Cossette et son équipe ont passé la semaine au Centre des arts en préproduction pour roder le spectacle avant la première représentation.« On commence presque toujours nos tournées à Saint-Hyacinthe. C’est une salle qu’on aime beaucoup et on a une bonne relation avec le personnel, confie l’auteur-compositeur interprète. En passant la semaine dans la salle, on peut monter le spectacle en entier et faire les ajustements nécessaires pour le rendre unique. »

25 ans de carrière

Sylvain Cossette se considère choyé de pouvoir bénéficier d’une entière autonomie en réalisant ses propres mises en scène, en étant son producteur et en ayant sa maison de disque.

Tout ce que j’ai fait, je l’ai fait une marche à la fois, en sachant que ça allait me permettre de devenir un meilleur artiste. Aujourd’hui, je suis un chanteur libre et un artiste heureux. »L’artiste se trouve en continuel processus d’écriture, même si son dernier album de composition tourne encore à la radio. « Que ce soit avec Andrée [Watters], ou en solo, j’écris constamment. Quand viendra le temps, c’est certain qu’un autre album de chansons originales verra le jour. »

image