30 juin 2016
Haltérophilie
Tali Darsigny termine 8e au championnat mondial junior
Par: Maxime Prévost Durand
Tali Darsigny termine 8e au championnat mondial junior

Tali Darsigny termine 8e au championnat mondial junior

Sur la photo, les athlètes de la Machine Rouge Félix-Antoine Bouffard, Tali Darsigny et Andréanne Messier en compagnie de l’entraîneur Yvan Darsigny. Photo Courtoisie

Sur la photo, les athlètes de la Machine Rouge Félix-Antoine Bouffard, Tali Darsigny et Andréanne Messier en compagnie de l’entraîneur Yvan Darsigny. Photo Courtoisie

Le meilleur espoir de la région maskoutaine en haltérophilie, Tali Darsigny, a prouvé une fois de plus qu’elle figure parmi les meilleures leveuses au monde. L’athlète de Saint-Simon a raflé mardi la 8

publicité

L’haltérophile de 18 ans a réalisé sa meilleure performance en carrière, levant un total de 190 kg. Ce résultat lui permettait du coup de battre de 2 kg son propre record canadien junior établi il y a à peine un mois au championnat canadien.

Elle en a profité pour battre un autre record canadien junior en levant pour la première fois 86 kg à l’arraché en compétition. À l’épaulé-jeté, elle a égalé sa meilleure performance avec 104 kg.

« J’étais plus en forme que jamais à l’entraînement dans les derniers temps, donc ça m’a donné confiance, a souligné Tali dans une correspondance avec LE COURRIER au lendemain de sa performance. Je ne me souciais pas vraiment de ce que les autres filles faisaient. Je voulais seulement faire les barres que j’avais prévues et ça s’est avéré fructueux. »

La représentante du club La Machine Rouge a terminé au 1er rang du groupe B chez les 58 kg avec cinq de ses six essais réussis. Après les passages des membres du groupe A, son résultat lui a permis de se positionner au 8e rang du classement général de cette catégorie.

Tali améliore ainsi de deux positions son classement mondial chez les 58 kg, elle qui avait pris le 10e rang l’an dernier à sa première participation au Championnat du monde junior. En comparaison, elle avait soulevé 84 kg à l’arraché et 96 kg à l’épaulé-jeté l’an dernier en Pologne.

La gagnante chez les 58 kg, la Chinoise Lingli Ou, a présenté un cumulatif de 217 kg. Seulement trois compétitrices parmi les dix-huit dans cette catégorie ont réussi à surpasser la barre des 200 kg au cumulatif.

Bouffard améliore sa marque

Félix-Antoine Bouffard, qui a joint le club La Machine Rouge l’an dernier, a quant à lui pris le 22e rang parmi une trentaine de participants dans la très relevée catégorie des 77 kg chez les garçons.

Le Montréalais de 20 ans a terminé la compétition avec un cumulatif de 280 kg, soit 66 kg de moins que le champion Yeison Lopez, de la Colombie. À l’arraché, il a soulevé 127 kg, tandis que son meilleur essai à l’épaulé-jeté a été réussi à 153 kg. Il améliorait de 6 kg son résultat à l’épaulé-jeté en comparaison avec sa performance en Pologne il y a un an.

L’autre Canadien en compétition dans cette catégorie, Alex Bellemarre, a terminé à peine 1 kg devant Bouffard, au 21e rang.

Au tour d’Andréanne Messier

Une autre compétitrice de La Machine Rouge, Andréanne Messier, doit toujours prendre part à l’épreuve chez les 75 kg. Elle sera en compétition demain sur le coup de midi (heure locale de Tbilissi). L’athlète de 17 ans en est à sa première participation au Championnat du monde junior d’haltérophilie.

image