24 mai 2012
Tando séduit les dragons
Par: Le Courrier
Raphaël Gosselin-Deschesnes a réussi à séduire les dragons Daniele Henkel et Gaétan Frigon avec Tando. Ils ont investi 50 000 $ pour mettre la main sur 33 % des parts de l'entreprise maskoutaine.

Raphaël Gosselin-Deschesnes a réussi à séduire les dragons Daniele Henkel et Gaétan Frigon avec Tando. Ils ont investi 50 000 $ pour mettre la main sur 33 % des parts de l'entreprise maskoutaine.

Le président de Tando, Raphaël Gosselin-Deschesnes, peut dire mission accomplie à la suite de son passage à l’émission Dans l’oeil du dragon. Il est reparti avec ce qu’il demandait aux dragons : un investissement de 50 000 $ dans Tando pour 33 % des parts de l’entreprise. Les dragons Daniele Henkel et Gaétan Frigon ont conclu cette entente avec lui.

Cet investissement permettra le développement de la gamme de produits de Tando. D’ici le prochain mois, la collection de bouteilles d’eau Toons ainsi que la bouteille en forme de sac de golf devraient faire leur arrivée chez Tando. « Mme Henkel et M. Frigon ont une très bonne vision de l’entreprise. Ils ont des contacts à la tonne et ils sont capables d’encadrer l’entreprise à merveille. Je ne regrette aucunement mon choix », confie-t-il.

Au total, quatre des cinq dragons lui ont soumis des offres. Daniele Henkel et Gaétan Frigon se sont associés pour un investissement commun de 50 000 $ pour 33 % des parts de la compagnie comme le demandait le président de Tando d’entrée de jeu. François Lambert a rehaussé l’offre à 50 000 $ pour 40 % des parts de la compagnie, estimant pouvoir apporter une expertise plus grande à Raphaël. Dany Vachon, quant à lui, égalé l’offre de François Lambert. Après un moment de réflexion, Raphaël Gosselin-Deschesnes a choisi d’accepter l’offre de Daniele Henkel et Gaétan Frigon. « La décision a été très dure, souligne-t-il. Je veux ce qu’il y a de meilleur pour l’entreprise et je souhaite avoir les bonnes personnes pour m’aider. Je me suis dit que l’expertise de deux dragons était plus avantageuse que celle d’un seul dragon. Et je tenais à ce que les parts discutées dans l’offre soient du tiers de l’entreprise. »Daniele Henkel ne s’est pas gênée pour souligner la maturité de Raphaël, lui donnant un âge de 30 ans plutôt que 22 en raison de son professionnalisme et de sa présentation. Il est d’ailleurs le deuxième plus jeune participant à l’émission de Radio-Canada. « C’est très flatteur, surtout venant d’une dame avec autant d’expérience, estime-t-il. J’ai travaillé très fort pour cette entreprise jusqu’à présent et je vais continuer à travailler encore plus fort. »

Une réponse immédiate

Dès le lendemain de son apparition à Dans l’oeil du dragon, diffusée à la SRC, le téléphone de Raphaël Gosselin-Deschesnes n’a pas cessé de sonner. Les chaînes Metro, IGA, Brunet et Jean Coutu ont déjà montré leur intérêt au président de Tando afin de permettre la mise en marché de son produit dans leurs succursales partout à travers le Québec. « Les dragons m’ont dit que les deux prochaines semaines vont être très importantes. J’aurai de grosses décisions à prendre. »

Un gros contrat avec Costco se dessinerait également.On peut déjà dire qu’avec des cotes d’écoute de plus de 900 000 téléspectateurs, Tando a reçu une visibilité exceptionnelle dans la province. Déjà le soir de la diffusion, le site web de l’entreprise a établi des records de visites depuis ses débuts il y a un an. Tando va continuer dans la même voie afin d’accroître sa visibilité sur le marché en participant à divers salons à Dubaï et aux États-Unis notamment.

Continuer malgré les refus

Au départ, Tando avait approché les organismes aidant le démarrage de jeunes entreprises, comme le CLD Les Maskoutains, afin d’avoir un petit coup de pouce de leur part. Les réponses n’ont toutefois pas été des plus positives, personne ne croyant vraiment au produit innovateur présenté par Tando. « Puisqu’on s’occupe seulement de la bouteille en soi, ils ne voyaient pas l’essence du produit et ce que cela pouvait apporter. »

En raison de ces refus, Raphaël Gosselin-Deschesnes s’est tourné vers d’autres options. Dans l’oeil du dragon en était une belle sur laquelle il a mis tous ses efforts avec le résultat que l’on connaît. « De voir des personnes expérimentées montrer un tel enthousiasme envers mon produit m’a permis de réaliser que je tiens peut-être quelque chose de plus gros que ce que je pensais », conclut-il.Le président de Tando invite une fois de plus les Maskoutains à regarder Dans l’oeil du dragon le lundi 28 mai, à 20 h. Une autre belle surprise pourrait bien attendre Tando. À suivre.

image