4 octobre 2012
Techno-Fab fière d’arriver à Saint-Hyacinthe
Par: Le Courrier
Guy Côté, Yan Lachance et Louis Therrien de l'entreprise Techno-Fab

Guy Côté, Yan Lachance et Louis Therrien de l'entreprise Techno-Fab

Guy Côté est heureux d’amener cette entreprise en sol maskoutain. Y faisant construire une usine au coût de quelques millions de dollars, M. Côté croit que la région offre tout ce qu’il faut pour faire grandir cette entreprise.

Publicité
Activer le son

Techno-Fab est spécialisée dans la conception et la fabrication de supports à échelles d’aluminium pour les véhicules. Dernièrement acquise par l’homme d’affaires Guy Côté, déjà propriétaire de l’entreprise EPP Métal et président de Tuba à Saint-Pie, Techno-Fab permettra à M. Côté d’intégrer ses activités tout en s’offrant un produit sur lequel il détient tous les droits.

« Chez Tuba et EPP Métal, on ne faisait que de la sous-traitance, indique-t-il. Avec Techno-Fab, j’ai en ma possession un produit dont je suis propriétaire. Je vais me servir de ça pour contracter mes deux autres usines et développer d’autres produits. Techno-Fab a des brevets et des produits reconnus; Tuba et EPP Métal ont une expertise technique et sont en affaires depuis plus de 20 ans. C’est une très bonne combinaison. » Cette intégration verticale ne se fera pas à n’importe quel prix puisque le but de Guy Côté est d’étendre le marché de Techno-Fab aux États-Unis tout en améliorant sa position au Canada. « Si un compétiteur peut nous faire certaines pièces moins chères, je n’hésiterai pas à acheter chez lui. Notre plan est de commercialiser nos produits au sud de la frontière et nous analysons déjà le marché. Pour ça, je ne peux pas donner un contrat à une de mes usines si elle me coûte plus cher qu’un compétiteur. Le mot d’ordre est : performance. » Maskoutain d’origine, Guy Côté n’a pas longtemps hésité avant de transférer les activités de Techno-Fab de Sainte-Julie à Saint-Hyacinthe. Un taux d’imposition avantageux et la proximité de l’usine avec les grands axes routiers ont fait, pour lui, la différence. « J’ai toujours dit à la blague qu’un jour, j’implanterais une usine à Saint-Hyacinthe, explique-t-il. On est rendu là! L’environnement d’affaires maskoutain est vraiment intéressant. Pour une entreprise qui oeuvre avec des compagnies de transport comme la nôtre, la proximité de l’autoroute 20 offre un avantage indéniable. En plus, nous ne sommes pas loin de la frontière américaine. » Il aura fallu près d’un an de négociations à Guy Côté pour être en mesure d’acheter Techno-Fab. Lors de cette démarche, il a dû évaluer les terrains, établir un solide plan d’affaires pour être en mesure de trouver son financement et rencontrer des professionnels de la région pour établir les fondements de sa nouvelle usine. Le CLD Les Maskoutains a été présent lors de ces étapes, agissant comme un facilitateur et s’assurant que toutes les démarches de l’entrepreneur soient en ordre avec la ville. « Les affaires, c’est un peu comme les échecs : il faut prévoir ses coups. Par exemple, j’ai déjà acheté du terrain pour doubler ma superficie, mais si l’ouverture du marché américain va vite, il serait possible qu’il me faille agrandir encore plus. Le CLD travaille avec moi et la ville pour voir s’il ne me serait pas possible d’obtenir un droit de premier refus sur le terrain qui est adjacent à ma nouvelle usine. C’est le genre de service que cet organisme peut nous rendre et qui facilite la vie des entrepreneurs. » À terme, Techno-Fab emploiera une vingtaine de nouveaux employés dans la région. De nouveaux emplois sont à prévoir au fur et à mesure que l’entreprise connaîtra une croissance. Fiche signalétique Nom de l’entreprise : Techno-Fab Propriétaire : Guy Côté Dirigeant : Yan Lachance Année de fondation : 1993 Municipalité : Saint-Hyacinthe Secteur d’activité : Machinerie et équipements Secteur d’activité : Fabrication de produits métalliques Activité : Fabrication de supports à échelle pour des véhicules Marché : Canada

image