30 octobre 2014
Acura RLX sport hybride 2014
Techno merveille
Par: Marc Bouchard
Photos Acura Canada

Photos Acura Canada

Photos Acura Canada

Photos Acura Canada

Photos Acura Canada

Photos Acura Canada

Si vous n’êtes pas un féru de technologie, il se peut que vous trouviez cet article un peu abrutissant. Car même s’il s’agit d’un essai routier d’une automobile de luxe, c’est tout ce qui se trouve sous sa robe, et directement dans son cerveau électronique, qui m’a le plus marqué. La Acura RLX sport hybride est en effet une véritable petite merveille de technologie.

Publicité
Activer le son

Établissons tout d’abord les faits : la RLX n’est pas exactement une nouveauté. La grande berline, vaisseau amiral de la flotte Acura, existe depuis plusieurs mois et a comme mission de remplacer la défunte RL dont le succès était, pour le moins, anémique.

La RLX reprend au même endroit, offrant l’espace et la puissance nécessaire à une conduite intéressante, bien qu’elle soit davantage tournée vers le confort que vers le plaisir. Même chose au niveau du look : oui, la RLX a une silhouette charmante, un peu comme cette jolie personne rencontrée au hasard d’une promenade. Vous la regardez avec un sourire, mais dès qu’elle a tourné le dos, vous avez un peu de difficulté à vous remémorer avec précision son allure.

Bien sûr, dans le cas de la RLX, l’utilisation de la calandre controversée de la marque aide un peu au souvenir, mais là s’arrête les traits caractéristiques. Les blocs optiques raffinés mettant à profit les lumières DEL sont jolis et font un travail remarquable, mais leur apparence n’est pas suffisante pour s’attirer des sifflements d’admiration.

Bref, résumons : la RLX est une belle voiture, confortable, dont la personnalité plutôt discrète est clairement établie. Et qui se conduit comme tel, vous vous en doutez.

Puis survient la version sport hybride… et beaucoup de choses ont changé. Pas question look cependant. La RLX, même en version hybride, continue d’être beaucoup trop sage à mon goût. L’habitacle est confortable, vaste et spacieux. Les matériaux utilisés sont de grande qualité, l’assemblage sans reproche. Mais voilà, tout est définitivement trop sobre.

On a installé un écran de grande dimension au centre de la console centrale, et éliminé les quelques dizaines de boutons qui s’affichent normalement dans le tableau de bord d’une Acura, malgré tout, il manque un petit quelque chose. On a trop voulu jouer la carte du raffinement, on a oublié le plaisir. Mais il est vrai que la RLX s’adresse à une clientèle pour qui la facilité d’utilisation est la plus importante.

Attention, contenu technologique

La RLX sport hybride se reprend en excitation dès qu’on analyse ses systèmes technologiques. Sous le capot, le même moteur V6 qui équipe la version traditionnelle et qui développe 310 chevaux. Il est cependant jumelé à un petit moteur électrique de 35 kwh qui abrite aussi la transmission automatique à 7 rapports.

Dans les faits, la boîte ne contient que six engrenages véritables puisque le 7e est directement intégré dans le lien avec la motorisation. Un système plus léger, et qui agit comme un double embrayage rendant les changements de vitesse rapides et fluides.

Puis s’ajoutent pas un, mais deux moteurs électriques, localisés sur l’essieu arrière, mais dirigeant chacun une roue. Non seulement ces moteurs procurent-ils une puissance accrue, mais ils permettent aussi d’agir comme une traction intégrale électronique; en virage vers la droite par exemple, la roue de droite sera ralentie par son moteur, agissant comme un pivot, alors que la roue de gauche sera accélérée. Au final, on se retrouve avec un rayon de braquage diminué.

Ajoutez à cela le système P-AWS, ou un système à quatre roues directionnelles. Simplement dit, les roues arrière bougeront aussi dans un sens ou dans l’autre pour faciliter encore plus les virages serrés. Ainsi équipée, la RLX sport hybride tourne tellement vivement qu’un dix sous est presque trop grand. En fait, sur les routes sinueuses et accidentées des Laurentides, la grosse berline de luxe se comportait quasiment comme une sportive.

Ajoutez à cela les systèmes de sécurité électronique, les suspensions adaptatives et une économie d’essence notablement intéressante, et vous aurez une berline de luxe aux allures techno étonnantes.

Bien sûr, il vous faudra verser quelque 72 000 $ pour embarquer dans cette version, la plus coûteuse de la gamme. Sincèrement cependant, elle est une des Acura les plus impressionnantes du moment!

Fiche techniqueForces :– Moteur électriques multiples – Espace intérieur – Consommation Faiblesses :– Design anodin – Prix d’achat – Habitacle conservateur Fiche technique :Moteur : V6 3,5 l plus trois moteurs électriques Puissance essence : 310 ch Puissance combinée : 377 ch Transmission : automatique 7 rapports Rouage : intégral électronique Systèmes d’appoint : P-AWS Consommation : 7,7 l / 100 km Prix : à partir de 72 141 $

image