12 décembre 2013
Parc industriel Théo-Phénix
Techo-Fab gravit les échelons
Par: Jean-Luc Lorry

Le nouveau siège social de Techno-Fab à Saint-Hyacinthe, une entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication de supports à échelle en aluminium destinés aux véhicules utilitaires, est opérationnel depuis quelques semaines.

publicité

Les nouveaux locaux de cette entreprise fondée en 1993 à Sainte-Julie et propriété depuis avril 2012 de l’homme d’affaires maskoutain Guy Côté, représentent un investissement de plus de cinq millions $ incluant son acquisition.

Située dans le parc industriel Théo-Phénix, Techno-Fab vise le marché américain pour développer son réseau de clientèle établi au Canada. Guy Côté vient de participer à un salon spécialisé dans la construction et le génie civil à Louiseville dans le Kentucky pour y présenter les différentes séries de supports à échelle de Techno-Fab.

Statu quo

En septembre 2012, lors de la traditionnelle pelletée de terre, la nouvelle direction de l’entreprise prévoyait créer une dizaine d’emplois. Ceux-ci devaient s’ajouter aux neuf postes qui seraient transférés de Sainte-Julie.

« Pour le moment, nous maintenons les emplois actuels. Une conjoncture économique difficile dans la construction ainsi que le renouvellement de l’ensemble des gammes de camions viennent compliquer nos plans. Nous vivons une importante année de transition », indique Guy Côté. Celui-ci est également propriétaire de deux autres entreprises spécialisées dans la fabrication et l’usinage de produits métalliques à titre de sous-traitant industriel. Basée à Plessisville, Epp Métal oeuvre dans la production en série de pièces métalliques à partir de métal en feuille ou en bobine. Située dans le parc industriel de Saint-Pie, Tuba offre pour sa part parmi ses services, le cintrage de tubes carrés, rectangulaires et ronds.Les opportunités d’affaires guident la carrière de Guy Côté. Selon lui, l’une des clés de la réussite dans le secteur manufacturier est de moderniser régulièrement ses équipements. Dernièrement, Tuba a fait l’acquisition d’une cintreuse numérique importée d’Italie représentant un investissement de 500 000 $. Tuba privilégie les contrats qui représentent un défi technique. Dernièrement, l’entreprise a tenu des Portes ouvertes pour permettre à plusieurs représentants de l’industrie de découvrir le savoir-faire de cette PME. Acquise par Guy Côté en 1993, elle compte parmi ses clients, le géant japonais Komatsu. Tuba réalise pour ce fabricant de machinerie lourde des échelles permettant à l’opérateur d’accéder à la cabine de l’engin.

image