15 août 2013
Tous ensemble, menons la lutte à l’herbe à poux!
Par: Le Courrier

Chaque année, plus d’un million d’adultes et d’enfants québécois vivent difficilement les symptômes de leur allergie à l’herbe à poux. C’est pourquoi la Ville de Saint-Hyacinthe sollicite la participation des citoyennes et des citoyens pour éradiquer cette plante nuisible à la santé.

Rappelons que l’Ambrosia, communément appelé herbe à poux, est une plante vivace dont la floraison affecte la santé respiratoire de plus de 17,5 % de la population du Québec, soit une personne sur six.

La Ville de Saint-Hyacinthe prend différentes mesures reconnues comme étant efficaces pour lutter contre cette plante allergène. Nous procédons notamment à la fauche à des dates propices, à l’ensemencement avec du trèfle et au suivi des sites problématiques. Le ministère de la Santé et des Services sociaux rappelle toutefois que la gestion de l’herbe à poux est une affaire collective. En tant que citoyen, vous devez : – arracher les plants que vous rencontrez; – aménager et entretenir vos terrains; – faucher et tondre les plants avant la floraison et un mois plus tard, habituellement à la mi-juillet et à la mi-août; – ensemencer de nouvelles espèces végétales qui feront concurrence à l’herbe à poux. Pour en apprendre davantage, consultez la rubrique sur l’herbe à poux du site Web de l’Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie.

image