23 avril 2020
Forum
Tout ce qui se passe dans les CHSLD
Par: Le Courrier

En cette période de confinement, avec tout ce qu’on entend en reportage au sujet de nos aînés vivant dans ces immenses résidences que sont les CHSLD, la situation est inquiétante et désolante pour les familles de ces personnes diminuées.

Publicité
Activer le son

Ne pouvant vérifier visuellement les horreurs que l’on entend, vu le confinement, les membres de ces familles se questionnent, avec raison, sur le sort de leurs parents.

Notre mère, âgée de 97 ans bientôt, est bénéficiaire au CHSLD de l’Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe depuis 6 mois déjà. Il est facile d’imaginer notre désarroi… Malgré nos vérifications et appels téléphoniques quant à la santé physique et mentale de notre mère, mais aussi à l’ambiance du milieu et le moral des troupes, nous, les enfants, étions très inquiets, ne pouvant nous imaginer que cette pandémie se prolongerait. Et malheureusement, on n’en connaît pas encore l’échéance, mais nous sommes rassurés maintenant. Un simple geste qui serait anodin dans d’autres circonstances a suffi à nous réconforter.

À l’occasion de la fête de Pâques, une missive nous est parvenue par la poste : un bricolage approprié à la fête, de bons souhaits ainsi qu’une photo de notre mère toute souriante. J’ai communiqué avec Lucie, adjointe de l’unité des Pins, qui me dit qu’un comité « loisirs » s’occupe de stimuler et de divertir nos aînés durant cette réclusion.

Je dis BRAVO et MERCI à tous ces anges gardiens, personnel, comités et bénévoles qui œuvrent au CHSLD de Saint-Hyacinthe, tenez bon, nous vous portons dans nos cœurs.

Marielle Saindon et la famille Saindon-Ouellet, La Présentation

P.S. Je me sens dans l’obligation de souligner ce geste réconfortant pour nous pour faire contrepartie à tout ce qu’on entend d’horrible autour de nous au sujet de ces centres d’hébergement.

image