7 mai 2015
Toute une décennie pour Cheer-Up
Par: Maxime Prévost Durand
Cheer-Up célèbrera son 10e anniversaire avec 92 équipes de partout en province. Photothèque | Le Courrier ©

Cheer-Up célèbrera son 10e anniversaire avec 92 équipes de partout en province. Photothèque | Le Courrier ©

La compétition amicale Cheer-Up, ­organisée par le club maskoutain ­ProCheer Association, célèbrera samedi son 10

Publicité
Activer le son

L’ambiance sera à la fête et tout sera en place pour que les athlètes soulignent la fin de la saison : popcorn, jeu d’arcade Dance Dance Revolution, cabine de ­photos, ballons, tout y sera.

En plus des 92 équipes, une douzaine de duos participeront à l’épreuve « partner stunts », tandis qu’une douzaine d’autres participants sont inscrits à l’épreuve de routine gymnastique individuelle.

Toutes les formations de ProCheer ­Association (PCA) seront à l’oeuvre, dont Perfect Dream, l’équipe chouchou qui a tout remporté depuis les deux dernières années. Elle devra toutefois offrir sa ­meilleure performance à Cheer-Up pour poursuivre sa séquence de victoires alors qu’elle comptera parmi ses adversaires une équipe redoutable provenant de ­Valleyfield.

« Habituellement, nous ne sommes pas dans la même catégorie puisqu’eux ont une équipe « large » et nous « small », mais comme il n’y a pas assez d’équipes « large » à Cheer-Up, on a dû créer une catégorie « combiné » regroupant toutes les équipes du niveau senior 2 », indique Jessika ­Gardner, directrice générale de PCA et coordonnatrice de Cheer-Up.

Trois équipes de PCA, dont Perfect Dream, ont récemment remporté le championnat canadien de cheerleading. Power Dream et Awesome Dream ont ­aussi raflé les grands honneurs de cette compétition.

Les débuts

Cheer-Up a vu le jour avant même que le club ProCheer Association ne soit créé. On pourrait même dire que c’est la tenue du premier Cheer-Up qui a mené à la ­naissance du club.

La jeune et ambitieuse Jessika Gardner, aujourd’hui directrice générale de PCA, voulait à l’époque tenir une compétition amicale pour des équipes de la région. Elle s’occupait de quelques groupes ­formés à Saint-Pie.

Cheer-Up a ainsi fait des débuts plutôt modestes, alors qu’une douzaine d’équipes de la région s’étaient réunies.

Depuis, la compétition ne cesse de prendre de l’expansion, attirant des clubs de partout en province, tant de niveau civil que scolaire.

Pour assister à la 10e édition de ­Cheer-Up, dont les activités se ­dérouleront toute la journée samedi au Stade L.-P.-Gaucher, il en coûtera entre 10 $ (4-11 ans) et 12 $ (12 ans et plus). ­L’admission est gratuite pour les 3 ans et moins.

image