30 octobre 2014
Gaulois d’Antoine-Girouard
Trois points et des signes encourageants
Par: Maxime Prévost Durand
Joel Teasdale et son trio, composé de Nicolas Roy et Antoine Lessard, se sont montrés dominants contre les Lions, dimanche, en créant plusieurs chances de marquer.  Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Joel Teasdale et son trio, composé de Nicolas Roy et Antoine Lessard, se sont montrés dominants contre les Lions, dimanche, en créant plusieurs chances de marquer. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les Gaulois d’Antoine-Girouard ont amassé trois points sur une possibilité de quatre au cours de la fin de semaine, l’emportant 2 à 1 en fusillade devant les Cantonniers de Magog vendredi soir et s’inclinant 5 à 4 en prolongation contre les Lions du Lac Saint-Louis dimanche après-midi.

Publicité
Activer le son

L’équipe de Martin Cadorette a montré des signes encourageants, après un début de saison difficile, au cours de cette séquence. Elle a d’ailleurs mené pratiquement toute la rencontre dimanche au Stade L.-P.-Gaucher, alors que les Lions étaient les visiteurs dans le cadre de la rencontre « Sauvons + de vies » au profit de la Société canadienne du cancer.

Les Maskoutains, qui portaient des touches de rose sur leur uniforme pour l’occasion, ont commencé la partie en force, avec une énergie que l’on avait peu vue jusqu’ici cet automne. Ils ont même pris une avance de 2 à 0 en première période grâce aux filets de Tristan Lespérance et Joel Teasdale.

Petit à petit, les Lions, qui comptent trois des quatre meilleurs buteurs de la ligue midget AAA, sont revenus dans la rencontre pour recoller à 2-2. Les Gaulois ont repris l’avance à deux reprises au dernier tiers, mais chaque fois, Lac Saint-Louis a répliqué, refusant de se laisser distancer.

Les Lions n’auront finalement pris l’avance qu’une seule fois dans le duel, lors d’un avantage numérique en prolongation, pour se sauver avec la victoire.

Christopher Theodore a marqué deux buts pour Lac Saint-Louis. Ryan Brushett, Arnaud Durandeau et Alexander Krief ont aussi compté.

Chez les Gaulois, le trio d’Antoine Lessard, Nicolas Roy et Joel Teasdale s’est fait voir plus d’une fois dans ce match, créant plusieurs chances de marquer, notamment sur les unités spéciales, où ils ont inscrit deux buts en avantage numérique.

Victoire in extremis à Magog

Deux jours plus tôt, les Gaulois avaient remporté in extremis un match serré contre les Cantonniers de Magog grâce aux buts de Jonathan Vachon et Joel Teasdale en fusillade.

En temps règlementaire, Olivier Lefebvre avait été le seul à marquer pour Antoine-Girouard, avec son premier filet de la saison. Félix Meunier a marqué pour les Cantonniers.

Zachary Bouthillier s’est chargé du reste, en stoppant 27 des 28 tirs dirigés vers lui. Le numéro 33 des Gaulois a d’ailleurs été d’office lors des deux joutes du week-end.

Séquence à l’extérieur

Une séquence de trois parties sur les patinoires adverses attend maintenant les Gaulois. Au cours de la prochaine semaine, ils affronteront les Albatros du Collège Notre-Dame, vendredi soir, et le Rousseau-Royal de Laval-Montréal, en après-midi dimanche.

Le Rousseau-Royal possède une fiche pratiquement identique à celle d’Antoine-Girouard, avec seulement 5 victoires en 17 sorties.

image