10 septembre 2015
Football
Trois touchés et une victoire historique pour les Lauréats
Par: Maxime Prévost Durand
Trois touchés et une victoire historique pour les Lauréats

Trois touchés et une victoire historique pour les Lauréats

Nicolas Desnoyers a inscrit le tout premier touché de l’histoire des Lauréats sur un jeu de passe de 35 verges. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Nicolas Desnoyers a inscrit le tout premier touché de l’histoire des Lauréats sur un jeu de passe de 35 verges. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe ont signé au cours de la fin de semaine leur première victoire depuis les débuts du programme l’an dernier. En visite à ­Shawinigan samedi, les Maskoutains ont surpassé l’équipe locale à tous les niveaux pour repartir avec une victoire de 23 à 6.

Ils en ont profité pour inscrire leurs ­premiers touchés, alors que l’offensive a ­accumulé plus de 400 verges. Nicolas ­Desnoyers, un ancien des Patriotes de l’École secondaire Saint-Joseph, a écrit ­l’histoire lorsqu’il a pénétré dans la zone des buts à la suite d’un jeu aérien de 35 verges, marquant ainsi le tout premier majeur de l’histoire de la formation.

En avant 10 à 6 à la mi-temps, l’attaque maskoutaine a poursuivi le travail grâce entre autres à Jacob Gagné, qui a marqué à son tour deux touchés sur des jeux au sol. Au total, il a cumulé plus de 125 verges au sol au cours de la rencontre, aidé par le bon travail de la ligne offensive.

Pendant ce temps, l’unité défensive ­contenait l’attaque du Cégep de ­Shawinigan, ne leur concédant plus rien, pour filer vers un premier gain.

« Le plan de match était de se donner une avance pour que la défensive nous aide à la conserver par la suite. La ­défensive a encore joué un match extraordinaire en limitant Shawinigan à 26 verges par la passe et 136 verges au sol. Il y a eu encore des plaqués solides », a commenté l’entraîneur-chef, Jean-­Philippe Morin.

Les Lauréats auraient pu ajouter d’autres points tout au long de la rencontre, ratant notamment trois tentatives de placement en raison de mauvaises remises. « Il y a ­encore certains détails à peaufiner dans l’exécution », a-t-il reconnu.

On sentait tout de même une part de fierté et un sentiment de devoir accompli dans sa voix au terme de cette première victoire des Lauréats, même s’il prévenait que c’était que le commencement. « C’est juste une étape au cours de la saison. Je pense qu’on a une bonne équipe et on n’a pas fini de ­causer des surprises. Je crois qu’on pourra challenger les meilleures équipes et qu’on pourra battre les moins bonnes. »

À titre comparatif, lors de leur visite à Shawinigan l’automne dernier, les Lauréats avaient été défaits 42 à 0. Les deux ­programmes avaient intégré la division 3 du circuit collégial du RSEQ l’an dernier.

Inauguration du terrain

La Ville de Saint-Hyacinthe et le Cégep ­procéderont à l’inauguration officielle du terrain synthétique avant la prochaine ­partie locale des Lauréats ce dimanche. Ce projet de 3 M$ assumé par les deux parties a été réalisé l’automne dernier.

Selon l’échéancier de départ, les ­infrastructures devaient être prêtes pour la première saison de l’équipe de football des Lauréats, mais des retards dans la ­livraison ont fait en sorte que la formation n’y a disputé qu’une seule partie.

Une cérémonie sera tenue sur le coup de 12 h 30, puis le botté d’envoi de la rencontre opposant les Lauréats au Cégep d’Ahuntsic est prévu pour 13 h 30.

image