14 novembre 2019
Ultimate frisbee : le développement se poursuit
Par: Maxime Prévost Durand

Le développement de l’ultimate frisbee dans la région maskoutaine continue de prendre de l’ampleur en vue de la nouvelle saison. En ce sens, plusieurs membres du club d’ultimate de Saint-Hyacinthe ont participé au camp de développement de la fédération québécoise, tenu à la fin octobre à Trois-Rivières.

publicité

Au cours de cette fin de semaine, le club d’ultimate de Saint-Hyacinthe en a profité pour former quatre nouveaux entraîneurs, dont trois entraîneurs juniors âgés de moins de 18 ans, ce qui lui permettra d’être prêt à accueillir plus de joueurs dès cet automne. Au total, le club compte maintenant six entraîneurs.

Trois joueurs de l’équipe PUSH et trois administrateurs étaient aussi de la partie lors de ce camp de développement, si bien que le club maskoutain était l’un des mieux représentés dans l’ensemble du Québec.

Un titre à défendre

Au cours de la prochaine saison, l’équipe PUSH mettra son titre de champion à l’enjeu dans la catégorie U16 du circuit québécois d’ultimate à quatre (CQU4). Des tournois auront lieu à Montréal, Rivière-du-Loup, Sherbrooke et Québec durant la saison, puis PUSH aura l’occasion d’accueillir le championnat provincial sur son terrain, à Saint-Hyacinthe, les 21 et 22 mars.

Afin de soutenir le développement de son volet compétitif junior, le club d’ultimate de Saint-Hyacinthe profitera d’une commandite de 4500 $ de la part de Desjardins. Avec l’engouement de l’ultimate chez les jeunes, le club maskoutain pourra ainsi présenter deux équipes plutôt qu’une seule lors des tournois. Ce montant permettra d’assumer les coûts reliés à l’achat d’uniformes.

image