15 décembre 2011
Séance de dédicaces
Un auteur maskoutain lance une première trilogie
Par: Le Courrier
Frédéric Toulza sera au Café Van Houtte, vendredi, de 17 h à 19 h pour une séance de dédicaces.

Frédéric Toulza sera au Café Van Houtte, vendredi, de 17 h à 19 h pour une séance de dédicaces.

Le Maskoutain Frédéric Toulza a lancé, cet automne, le premier tome de la trilogie L’improbable destin d’Arnak, intitulé Le sorcier du Mont Brumeux. Afin de souligner la sortie récente de son livre, l’auteur sera présent, demain vendredi, au Café Van Houtte pour une séance de dédicaces de 17 h à 19 h.

publicité

Amateur de littérature fantastique, Frédéric Toulza écrivait d’abord des récits fantastiques obscurs à des fins personnelles. Il y a deux ans, voulant faire profiter son talent d’auteur aux enfants de sa conjointe, M. Toulza a décidé de se lancer plus sérieusement dans la rédaction ainsi que dans le marché du livre puisqu’il a lui-même édité ce premier livre.

« J’ai écrit ce livre au début pour plaire aux enfants, mais aussi pour tous les nostalgiques, comme moi, qui rêvent aux univers féériques de notre enfance. Je me suis donc lancé dans le domaine de la fantaisie-comique et je me suis vraiment amusé comme un enfant. »« J’ai décidé de m’autoéditer parce que je ne voulais pas qu’on touche à l’histoire, poursuit-il. Je sais que les maisons d’édition font des modifications pour rendre l’histoire meilleure et l’adapter au marché, mais j’avais peur que mon livre rentre dans les stéréotypes s’il était modifié et ce n’est pas ce que je voulais. » Voulant exploiter l’univers fantastique, c’est celui des gobelins qui a attiré son attention, contrairement à celui des fées ou des ogres.« Les gobelins sont souvent les servants des ogres. Ce sont des créatures négligées, maladroites et peu aimées. J’ai voulu les rendre plus sympathiques en faisant d’un gobelin mon personnage principal. Il n’a aucun atout pour lui, il est marginal, mais très attachant. On prend plaisir à rire de ses péripéties », dit-il en s’esclaffant.Le sorcier du Mont Brumeux raconte l’histoire d’un gobelin nommé Arnak qui, à cause de son handicap physique, ne peut se joindre à la troupe de guerriers pour défendre le roi, tels les autres membres de sa famille. Il n’est toutefois pas le seul à se retrouver en marge. Son meilleur ami, Alambic, est un apprenti magicien qui a, pour sa part, refusé de se conformer au reste du peuple des gobelins pour se consacrer à la magie. En compagnie de Razibus, un rongeur de laboratoire, les deux amis se lanceront donc dans de folles péripéties à travers le royaume des prairies de l’est. Cette nouvelle série s’adresse aux jeunes de 10 ans et plus ainsi qu’aux adultes. Le premier tome, Le sorcier du Mont Brumeux, est en vente à Saint-Hyacinthe à la librairie Daigneault ainsi qu’à la librairie Saint-Antoine.

image