14 juin 2012
Un autre franc succès pour le Relais pour la vie
Par: Le Courrier

Tous les objectifs fixés par les organisateurs du 11 e Relais pour la vie de la Société canadienne du cancer à Saint-Hyacinthe, tenu dans la nuit du 8 au 9 juin, ont été dépassés. Un montant de 312 000 $ a été annoncé à la suite de l’activité annuelle, soit près de 10 000 $ de plus que l’an dernier. Et ce chiffre s’élève toujours au moment d’écrire ces lignes.

Pas moins de 119 équipes, pour un total de 1282 participants, ont marché de 19 h le 8 juin à 7 h le 9 juin, aux côtés de 217 survivants du cancer. Un sentier d’un kilomètre de long, débutant derrière le Centre culturel et traversant le parc des Pins, a été emprunté à répétition par les marcheurs.

Que ce soit pour saluer un être emporté par la maladie, pour appuyer une personne atteinte ou pour célébrer la guérison d’un cancer, toutes les raisons étaient bonnes pour se rassembler pour cette cause. Quelques visages de la politique municipale étaient de la partie à la suite du défi lancé par les organisateurs du Relais pour la vie. « Nous avons demandé à chaque maire de la MRC des Maskoutains de monter une équipe. Sur les 17, 14 ont accepté », raconte Ginette Comtois, agente de développement de la Société canadienne du cancer.Après les cérémonies protocolaires présentant d’abord les élus municipaux, le traditionnel lancer de colombes a été effectué par cinq survivants du cancer. Au cours de la soirée, quelques artistes ont assuré l’animation sur le site. La chorale Ambiance Gospel est montée sur scène, suivie du chanteur Rémy Langlois. La troupe Gym Masters a également présenté un numéro.Vers 21 h, le circuit marché par les participants s’est éclairé. Plus de 3 000 luminaires se sont allumés au coucher du soleil.

Belle représentation étudiante

La réalité bien triste qu’est le cancer ne touche pas que les adultes. Plusieurs élèves du secondaire étaient de la partie. Au total, une dizaine d’équipes de l’école secondaire Saint-Joseph et de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme ont marché toute la nuit pour la cause. L’école secondaire Casavant ainsi que le Collège Saint-Maurice avaient aussi une équipe.

« Les jeunes sont de plus en plus sensibles à la cause. Le cancer, ça peut arriver à n’importe quel âge. Une année, on avait même un petit garçon de 5 ans qui marchait avec nous à titre de survivant », explique Mme Comtois.

Température incertaine

Les organisateurs ont prié très fort pour que le Relais se déroule au sec et leurs prières ont été entendues. Vers 16 h, des orages ont frappé Saint-Hyacinthe. Mais les averses se sont dispersées rapidement au grand bonheur de tous. C’est donc sous un ciel parsemé d’éclaircies que les 1 282 participants ont pu marcher durant toute la nuit.

image