29 juillet 2021
Un autre immeuble flambe au centre-ville
Par: Laurent Théoret

Lincendie survenu dans la nuit du 23 au 24 juillet a complètement détruit l’immeuble à logement situé au 980, avenue Laframboise à Saint-Hyacinthe.Photo Adam Bolestridge

Les pompiers de Saint-Dominique, de Saint-Pie, de la Régie du Nord, de Saint-Valérien-de-Milton et de Saint-Liboire sont venus en aide au Service sécurité incendie de la Ville de Saint-Hyacinthe. C’est une cinquantaine de pompiers qui ont combattu l’incendie. Photo Adam Bolestridge

Il ne reste que des débris de l’immeuble à logement laissant une douzaine de personnes sans logement. Le propriétaire, Pierre Cournoyer, attend le rapport de l’assurance pour prendre une décision concernant sa propriété. Photo François Larivière | Le Courrier

Un incendie majeur est survenu dans la nuit du 23 au 24 juillet et a ravagé un immeuble à logement situé au 980, avenue Laframboise à Saint-Hyacinthe. L’incendie a jeté du même coup une dizaine de locataires à la rue.

Publicité
Activer le son

Ce sont des policiers en patrouille qui ont repéré la présence de fumée dans le bâtiment et qui ont immédiatement sonné l’alarme vers 3 h 15 du matin. Les premiers répondants ont rapidement pénétré dans le bâtiment, qui était la proie des flammes, pour effectuer le sauvetage de trois résidents prisonniers de l’immeuble au deuxième et au troisième étage. Plus de peur que de mal, tous les locataires du bâtiment ont pu être évacués à temps.

L’alerte générale a ensuite été sonnée. Les pompiers de Saint-Dominique, de Saint-Pie, de la Régie du Nord des Maskoutains, de Saint-Valérien-de-Milton et de Saint-Liboire sont venus en renfort au Service de sécurité incendie de la Ville de Saint-Hyacinthe. C’est en tout une cinquantaine de pompiers qui ont uni leurs efforts.

Au plus fort de l’intervention, Hydro-Québec a dû faire du délestage dans le quartier qui a été plongé dans le noir pendant quelques heures.

Selon nos informations, le feu aurait pris naissance au rez-de-chaussée et serait de nature suspecte. Une enquête devrait permettre de déterminer la cause de l’incendie.

La Croix-Rouge a immédiatement été dépêchée sur place lors de l’incendie afin de venir en aide aux douze personnes sinistrées. Elles ont été prises en charge et ont séjourné trois nuits à l’hôtel avant d’être relocalisées dans un autre endroit où habiter.

Le propriétaire de l’immeuble, Pierre Cournoyer, a pu parler avec quelques-uns de ses locataires à la suite du sinistre. « Pour la plupart, ils vont bien. C’est sûr que quelques heures après le feu, ils étaient tous sous le choc, mais ils sont en train de se ressaisir et de reconstruire leur vie », raconte-t-il.

Il faut dire que les locataires sont pris en charge et pourront bénéficier d’un accompagnement et d’un soutien matériel pour remplacer les vêtements, meubles et autres items perdus.

Pour ce qui est de la suite, Pierre Cournoyer attend d’avoir le rapport des assurances pour prendre une décision concernant sa propriété. « Je vais peut-être rebâtir, mais je dois attendre de voir ce que les assurances vont me dire pour prendre une décision », exprime le propriétaire.

Selon le rôle d’évaluation de la Ville de Saint-Hyacinthe, la valeur de l’immeuble avoisinerait les 325 000 $.

image