5 juillet 2018
Un beau feu d’artifice précédé par la frustration
Par: Le Courrier
Un beau feu d’artifice précédé par la frustration

Un beau feu d’artifice précédé par la frustration

Le 23 juin, je me suis présenté au coin des rues Saint-Pierre et Bourdages afin d’apprécier le beau feu d’artifice, et c’était le cas, offert par la Ville. Une pluie légère a débuté vers 22 h 20, mais les personnes et les familles présentes sont demeurées sur place, espérant le début qui était annoncé à 22 h 15, comme pour les années passées d’ailleurs.

Publicité
Activer le son

Vers 22 h 35, le feu d’artifice n’avait toujours pas débuté et j’ai vu des familles avec de jeunes enfants commencer à partir. Pourquoi ce retard d’une demi-heure? Tu peux expliquer celui-ci en te disant qu’il y a eu un problème technique, mais tu te rappelles que c’était le cas aussi l’an passé et même d’autres années antérieures. Faut-il chercher ailleurs la cause qui serait de l’ordre de l’incompétence, du manque de prévoyance en n’arrivant pas plus tôt pour la préparation et l’anticipation de problèmes prévisibles? En espérant que la cause n’est pas de l’ordre de l’indifférence pour les spectateurs en attente!

Merci pour ces beaux feux d’artifice bien élaborés qui sont un moment de beauté et de rassemblement axé sur le plaisir d’être ensemble. S’il vous plaît, évitons de ne pas le ternir par un retard irritant qui pourrait sûrement être corrigé l’an prochain.

 

Jean-Paul St-Amand
Saint-Hyacinthe

image