21 juin 2018
Un bel esprit de camaraderie au Tournoi de baseball moustique
Par: Maxime Prévost Durand
Les équipes élites de la région, les Guerriers de Yamaska (sur la photo) et les Guerriers du Richelieu, n’ont pas été en mesure de gagner de matchs durant le tournoi maskoutain.

Les équipes élites de la région, les Guerriers de Yamaska (sur la photo) et les Guerriers du Richelieu, n’ont pas été en mesure de gagner de matchs durant le tournoi maskoutain.

Le Tournoi provincial de baseball moustique de Saint-Hyacinthe a été le théâtre d’une belle scène d’esprit sportif, dimanche, alors qu’était disputée la finale de la classe AA.

Après la rencontre, les Aigles Rouges de la Mauricie et les Élites Jaunes de Lanaudière se sont spontanément regroupés pour prendre une photo ensemble, un geste qui a enchanté les organisateurs.

« La première chose que les deux équipes ont fait après la partie, c’est prendre une photo ensemble. Ça démontre bien que le baseball est un sport rassembleur où on retrouve une belle camaraderie », a souligné le président du tournoi, Bruno Parenteau.

Les Aigles Rouges ont remporté les grands honneurs grâce à une victoire de 8 à 2, venant conclure la deuxième fin de semaine d’activités de cette 33e édition. L’équipe a connu une seule défaite durant le tournoi à la ronde avant d’enchaîner les victoires pour soulever le titre. Les Élites Jaunes avaient quant à eux remporté tous leurs matchs avant de s’incliner en finale.

C’était la deuxième année consécutive que des équipes de Lanaudière et de la Mauricie s’affrontaient en finale de la classe AA du tournoi maskoutain. L’an dernier, les Red Sox Bleus des Laurentides avaient triomphé face aux Aigles Noirs de la Mauricie. Si la finale avait dû être reportée en septembre en raison du mauvais temps lors de la précédente édition, le soleil a cette fois été présent tout au long de la fin de semaine.

« Tout s’est bien déroulé. La température a été de notre côté et nos bénévoles sont tellement bien rodés que tout le monde savait déjà quoi faire. Ça a été une expérience formidable », a soutenu M. Parenteau, qui en était à sa première édition à titre de président.

Les Guerriers ne font que passer

Si les équipes de Saint-Hyacinthe ont connu du succès lors de la première fin de semaine d’activités, voyant même les Jays être couronnés dans la classe B, les choses se sont moins bien déroulées pour les Guerriers du Richelieu et les Guerriers de Yamaska dans la classe AA.

Ces deux équipes régionales, qui regroupent chacune des joueurs maskoutains, n’ont pas réussi à signer de victoire lors de leurs trois rencontres respectives dans le tournoi à la ronde. Les Guerriers du Richelieu ont néanmoins réussi à offrir une bonne opposition, avec des résultats serrés et des remontées, sans toutefois trouver la manière de l’emporter.

Sur une autre note, deux valeureux bénévoles du tournoi ont reçu un hommage au cours de la fin de semaine. Gaétan Gingras, bénévole depuis de nombreuses années, a été honoré même si celui-ci a dû faire l’impasse sur la 33e édition, puis le travail d’André Beauregard, coordonnateur du tournoi depuis plus de 25 ans, a été souligné.

Précision

Une erreur s’est glissée dans notre reportage sur le tournoi moustique dans notre précédente édition. Les champions couronnés dans la classe A sont biens les Expos de Lanaudière Nord et non les Expos de Sherbrooke tel qu’il était écrit. Toutes nos excuses.

image