19 juillet 2018
Un bien trouvé ne vous appartient pas!
Par: Le Courrier

Je prends quelques minutes pour écrire ces lignes afin de sensibiliser les gens à la conséquence irréversible qu’est l’appropriation d’un bien trouvé. Ce geste, en apparence anodin, annihile toute chance à son propriétaire de le récupérer, constituant par le fait même une forme de vol indirect.

Publicité
Activer le son

Afin d’imager mon propos, je vous raconte mon aventure. Le jeudi 12 juillet, lors de la vente trottoir aux Galeries St-Hyacinthe, vers l’heure du dîner, j’ai déposé mes sacs sur un banc pour essayer une paire de sandales chez Club Chaussures. Toutefois, en repartant, j’ai malencontreusement oublié un de mes trois sacs dans lequel il y avait trois vêtements achetés chez San Francisco.

Après l’incident, je me suis immédiatement dirigée vers ma voiture. En ouvrant le coffre arrière pour y déposer mes sacs, je réalise que mon sac blanc de San Francisco est manquant. Je retourne rapidement chez Club Chaussures pour le récupérer. Je ne le vois plus sur le banc… Je demande à la commis si mon sac a été récupéré, elle me répond qu’une dame lui a signalé la présence d’un sac, mais il n’est plus là!

Bien sûr, la commis aurait dû le récupérer et le mettre de côté, mais cela ne donne pas automatiquement le droit à quelqu’un de se l’approprier… J’ai multiplié les démarches pour le retrouver : service à la clientèle où sont déposés les objets perdus; San Francisco, la boutique d’achat, puisque la facture se trouvait dans le sac; mais en vain. Personne n’a remis mon bien ou laissé ses coordonnées aux trois endroits possibles.

Je suis terriblement déçue; d’une part parce que j’étais tellement contente d’avoir trouvé un vêtement qui m’allait si bien et, d’autre part, parce que j’avais dépensé pour ces vêtements dont je ne bénéficierai pas, mais davantage encore de l’attitude de la personne qui s’est approprié mes effets oubliés, ne me laissant aucune chance de les récupérer.

Bien que j’aie laissé mes coordonnées aux trois endroits décrits précédemment, je n’ai évidemment eu aucun retour.

Je n’ai pas eu droit à l’erreur… Mon oubli de quelques minutes a été fatal!

Plusieurs personnes croient, à tort, qu’un objet trouvé n’appartient à personne, alors il est permis de se l’approprier. À tous ceux qui réfléchissent de cette façon, je demande si vous oubliez ou perdez un article, souhaiteriez-vous que la personne qui le récupère le dépose à l’endroit approprié de sorte que vous puissiez le retrouver? Poser la question, c’est y répondre, n’est-ce pas?

À tout le moins, si vous décidez de le conserver, transmettez vos coordonnées aux endroits appropriés afin que la personne propriétaire du bien ait l’opportunité de vous contacter si elle tente de recouvrer son bien.

image