20 décembre 2018
Un brunch des plus enrichissants
Par: Le Courrier

Photo gracieuseté

Publicité
Activer le son

Le 4 novembre avait lieu le 14e brunch-conférence de l’antenne maskoutaine de l’Université du troisième âge (UTA) où quelque 135 convives se sont rassemblés. Le conférencier Camille Charles, professeur et historien ayant déjà donné des cours à l’UTA, présentait sa conférence « Trois outils pour comprendre le monde arabo-musulman et rester serein ». Son approche se basait sur un principe du philosophe Spinoza, à savoir « Ne pas se moquer, ne pas se lamenter, ne pas détester, mais comprendre. » Il s’est alors attardé à expliquer les origines et les fondements du monde arabe qui entrent en conflit avec nos valeurs. Terminant sur une note d’espoir quant à la cohabitation de nos deux mondes, il mentionne, chiffres à l’appui, l’augmentation du taux d’alphabétisation des jeunes filles arabes, passant de 15 à 24 %. Le comité de l’UTA a par la suite décerné à M. Charles un certificat de reconnaissance en tant que Grand Professeur estimé. Sur la photo, de gauche à droite, Claude Corbeil, maire de Saint-Hyacinthe; Marcel Fournier, président de l’antenne Les Maskoutains de l’UTA; Brigitte Sansoucy, députée fédérale de Saint-Hyacinthe; Nancy Paradis, de la Caisse Desjardins de la Région de Saint-Hyacinthe; Camille Charles, historien et conférencier; et Jean-Marie Harvey, trésorier de l’antenne Les Maskoutains de l’UTA.

image