26 février 2015
Un but en or pour Audrey Belzile
Par: Maxime Prévost Durand
Pas question que ce sourire ne quitte les lèvres d’Audrey Belzile. Photo Courtoisie

Pas question que ce sourire ne quitte les lèvres d’Audrey Belzile. Photo Courtoisie

Audrey Belzile peine encore à croire que tout ça est vraiment arrivé. Et pourtant, c’est bien réel. Elle a la médaille d’or pour le prouver. Le scénario dont elle rêvait s’est écrit devant ses yeux, alors que son but, en prolongation de la finale face à l’Ontario disputée le 20 février, a permis au Québec de remporter une première médaille d’or en hockey féminin aux Jeux du Canada.

Publicité
Activer le son

Le pointage était de 1 à 1 après 60 minutes, forçant la tenue d’une autre période pour déterminer qui de l’Ontario, quatre fois championnes des Jeux du Canada, ou du Québec allait mettre la main sur la médaille d’or.

Lors d’un avantage numérique du Québec, au milieu de cette période de prolongation, Audrey Belzile, de La Présentation, a frappé au vol un retour de lancé donné par la gardienne ontarienne pour offrir une victoire historique aux représentantes du Fleur de Lys.

« Je ne le réalise pas encore complètement. Ça a fini exactement comme on le voulait. On allait là-bas pour gagner l’or », a commenté l’auteure du but gagnant, dans un entretien téléphonique avec LE COURRIER.

« J’ai juste vu la rondelle entrer dans le but et j’ai comme figé. J’étais trop heureuse. J’ai compris qu’avec ce but, on venait de marquer l’histoire. C’est un moment qui va rester gravé dans nos mémoires pour toujours. »

Comme Marie-Philipp Poulin

Un an jour pour jour avant la finale des Jeux du Canada, Marie-Philipp Poulin marquait l’histoire du pays en donnant la victoire au Canada en prolongation de la finale des Jeux olympiques face aux États-Unis, après avoir marqué le but égalisateur dans les dernières secondes de la troisième période.

Cette fois, c’est Audrey Belzile qui a joué les héros en finale d’une compétition de haut niveau. « Tous les astres étaient alignés cette journée-là », a confié l’athlète de 18 ans.

« C’était ma dernière opportunité de participer aux Jeux du Canada. Je voulais jouer un rôle important au sein de l’équipe. J’ai tout fait pour me faire remarquer et avoir le plus de temps de jeu. Je suis encore sur un nuage. C’est la plus belle expérience de ma vie! »

Outre ce but historique, Audrey en a marqué trois autres au cours des six parties du Québec pour terminer le tournoi avec une récolte de cinq points (quatre buts et une passe).

La formation québécoise a remporté ses six parties du tournoi, disposant de l’Ontario à deux reprises, en plus de vaincre tour à tour la Colombie-Britannique, l’Île-du-Prince-Édouard, le Nouveau-Brunswick et la Saskatchewan.

image