18 mai 2017
Exhibitionnisme
Un cas isolé selon la SQ
Par: Maxime Prévost Durand
C’est dans ce stationnement qu’un homme aurait surgi, presque complètement nu, derrière une adolescente. Photo François Larivière | Le Courrier ©

C’est dans ce stationnement qu’un homme aurait surgi, presque complètement nu, derrière une adolescente. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les gestes d’exhibitionnisme d’un homme âgé, survenus samedi soir dans le stationnement du Stade L.-P.-Gaucher, seraient un cas isolé, selon la Sûreté du Québec, contredisant certaines versions qui circulent dans les médias et sur les médias sociaux depuis le début de la semaine.

Publicité
Activer le son

La porte-parole de la SQ, Ingrid Asselin, a indiqué au COURRIER que cet incident est le seul de cette nature à avoir été signalé aux autorités dernièrement. « Pour l’instant, on nous a rapporté seulement un événement, survenu sur la rue Turcot samedi soir. On n’a pas eu d’autres signalements similaires récemment », a-t-elle soutenu. D’autres médias avançaient que plus d’une plainte avaient été formulées à ce sujet.

En soirée le 13 mai, un homme âgé aurait surgi derrière une adolescente qui marchait dans le stationnement de l’aréna, alors qu’elle venait de quitter la Maison des jeunes. Il ne portait aucun pantalon et n’était vêtu que d’une chemise déboutonnée.

Paniquée, la jeune fille aurait pris la fuite avant de contacter ses parents avec son cellulaire. Une fois sur place, le conjoint de sa mère aurait retrouvé l’individu en train de se masturber près du Centre culturel.

Il aurait ensuite contacté les autorités, mais l’exhibitionniste s’est enfui à pied au même moment. Les agents ont ratissé le secteur sans toutefois le retrouver.

Selon nos informations, l’homme aurait été aperçu par d’autres personnes durant la journée, rôdant dans ce secteur. Ce n’est toutefois qu’en soirée qu’il se serait adonné à des actes d’exhibitionnisme.

La Sûreté du Québec tente toujours de recueillir de nouvelles informations qui pourraient permettre de retrouver le suspect. Une enquête est en cours.

image