24 septembre 2020
Un Centre des arts illuminé en rouge et mobilisé
Par: Maxime Prévost Durand

Le Centre des arts Juliette-Lassonde s’est mobilisé, mardi, à l’occasion de la Journée de visibilité de la communauté événementielle. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le Centre des arts Juliette-Lassonde a revêtu un éclairage rouge mardi soir, à l’occasion d’une activité de mobilisation pancanadienne nommée la Journée de visibilité de la communauté événementielle, visant à sensibiliser la population aux impacts de la pandémie sur l’industrie culturelle, notamment.

Publicité
Activer le son

Des membres de l’équipe technique du Centre des arts, dont le retour à l’emploi est encore incertain pour plusieurs, se sont rassemblés à l’extérieur de la salle de spectacle maskoutaine, en compagnie de leurs collègues, pour se faire entendre, à l’instar de leurs confrères partout au pays.

Malgré la reprise des spectacles depuis quelques semaines, lesquels sont présentés pour la plupart dans une formule épurée, le volume de représentations est beaucoup moins grand, si bien qu’à peine quelques-uns de la trentaine de techniciens du Centre des arts ont retrouvé leur travail.

« La réalité avec laquelle ils doivent composer est celle d’une industrie complète qui est en pause et pour laquelle aucune date de retour n’est envisagée », a témoigné le diffuseur maskoutain par voie de communiqué.

Son directeur général, Jean-Sylvain Bourdelais, estime que la meilleure façon de les aider est, en tant que communauté, de respecter les consignes sanitaires. « C’est une responsabilité sociale pour éviter que ce que l’on vit se poursuive encore longtemps », souligne-t-il.

image