12 avril 2018
Rencontre citoyenne
Un centre-ville inquiet, mais débordant d’idées
Par: Rémi Léonard
Au moins une trentaine de personnes sont allées à la rencontre du maire Claude Corbeil et du conseiller Jeannot Caron pour partager leur point de vue sur le centre-ville.   Photo François Larivière | Le Courrier ©

Au moins une trentaine de personnes sont allées à la rencontre du maire Claude Corbeil et du conseiller Jeannot Caron pour partager leur point de vue sur le centre-ville. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La tournée citoyenne du maire Claude Corbeil a débuté le mercredi 4 avril par un premier arrêt au centre-ville. Les résidents, commerçants et utilisateurs du secteur ont répondu présents à cet exercice d’écoute de la part de la municipalité.

Publicité
Activer le son

Le maire et le conseiller du secteur, Jeannot Caron, ont bien insisté pour faire de ce rendez-vous une occasion pour que les citoyens puissent s’exprimer. « On est ici pour vous écouter », a lancé plus d’une fois le maire.

Le premier magistrat a commencé avec une brève présentation de sa nouvelle maxime « Saint-Hyacinthe propulsée par sa culture » et les priorités du conseil pour le mandat qui commence. Au cœur de nombreux enjeux actuels, le centre-ville doit devenir une priorité pour les élus après l’attention portée sur le développement économique au nord de la ville, a réitéré Claude Corbeil.

À leur tour, les citoyens ont d’ailleurs exprimé une inquiétude certaine pour la vitalité des commerces du secteur, et même pour la population du quartier, qui ne cesse de baisser selon plusieurs. « Il faut amener du monde, sinon le centre-ville va être désert », a averti l’un d’eux. Heureusement que le Centre des arts Juliette-Lassonde amène un afflux de visiteurs parce que, les soirs où il n’y a pas de spectacle, « il n’y a personne qui se promène au centre-ville », a aussi déploré un autre. Le départ récent de nombreux bureaux de professionnels vers le nord semble une source d’inquiétude partagée. « Les marchands ont besoin de support, c’est urgent », a-t-on souligné.

Les incontournables

Appelé très rapidement à clarifier sa position sur le projet Réseau Sélection et sa vision de la densification du centre-ville, le maire a répété que le projet ne se fera pas sur le terrain du stationnement Intact, mais que la porte reste ouverte à un autre emplacement. La densification reste un objectif primordial du conseil, a-t-il évoqué, mais « on va la définir ensemble, on va vous consulter », a promis Claude Corbeil. Il a aussi insisté sur la « mixité sociale » nécessaire au centre-ville, en parlant même comme d’une « condition pour investir » dans le secteur.

La mobilité a également été abordée par plusieurs citoyens, que ce soit en matière de stationnement, d’horodateurs ou de vignettes (non fonctionnelles selon les témoignages), tous des aspects autour desquels le conseil « se questionne », a indiqué le maire en admettant par exemple que les horodateurs ne rapportent que 40 % des revenus initialement prévus. Quant au stationnement, « on va en avoir assez [après les démolitions] », a-t-il évoqué, rappelant que la Ville n’entendait plus assumer seule la responsabilité d’offrir des places pour se garer en ville.

Demandez des idées et vous recevrez

Une amélioration de l’éclairage, et par conséquent du sentiment de sécurité, pourrait être un gros plus pour le quartier, a suggéré un restaurateur. D’autres ont évoqué le besoin de verdure au centre-ville, de services de proximité en plus grand nombre, du retour d’événements rassembleurs comme le symposium Visit’Art ou de la piétonnisation de certaines artères au centre-ville. À ce sujet, le maire a révélé être ouvert depuis longtemps à le faire, mais se bute à la résistance des commerçants.

Autres idées lancées par les citoyens : faire le pont entre le Quartier des études supérieures et le centre-ville en y établissant des programmes en particulier, celui de théâtre par exemple; appeler le centre-ville « le Vieux Saint-Hyacinthe » pour lui donner un cachet; ou encore développer une application mobile pour améliorer le contact entre la municipalité et les citoyens. Autant d’idées, commentaires et constatations citoyennes dûment notés par la Ville lors de cette soirée. 

image