19 décembre 2019
Hockey midget AAA
Un Challenge « positif » pour les Gaulois
Par: Maxime Prévost Durand

Le défenseur Mikaël Diotte a connu un fort tournoi pour les Gaulois, tant sur le plan défensif qu’offensivement avec ses six points. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Un parcours parfait en ronde préliminaire a conduit les Gaulois de Saint-Hyacinthe jusqu’en quart de finale du Challenge CCM midget AAA, qui était disputé du 11 au 15 décembre au Saguenay. Même si leur route s’est arrêtée à cette étape, à la suite d’une défaite de 3 à 1 face à l’équipe Cendrillon de la compétition, les Albatros du Collège Notre-Dame, la formation maskoutaine tire un bilan fort positif de ce tournoi.

Publicité
Activer le son

Derniers au classement midget AAA avant le tournoi, les Albatros ont fait fi de leur statut de négligés et ont remporté les grands honneurs en signant plus de victoires durant le Challenge (5) qu’ils n’en avaient cumulé jusque-là en 26 matchs de saison régulière (4).

Si Rivière-du-Loup a causé la plus grosse surprise du tournoi, la troupe de Marc-André Ronda a aussi étonné alors qu’elle était loin d’être favorite dans son pool. Malgré la présence de deux équipes qui la devancent au classement de la ligue midget AAA, soit les Vikings de Saint-Eustache et le Blizzard du Séminaire Saint-François, Saint-Hyacinthe a terminé au sommet de son groupe.

« Il y a plein de côtés positifs qui ressortent du Challenge », a souligné l’entraîneur-chef des Gaulois, en entrevue avec LE COURRIER.

Avant sa défaite face aux éventuels champions, Saint-Hyacinthe avait enchaîné des victoires de 5 à 3 face aux Vikings, de 4 à 3 en prolongation face au Blizzard et de 9 à 2 contre Mount Academy, une équipe des Maritimes invitée au tournoi.

« On abordait nos matchs une période à la fois parce qu’on savait qu’on n’était pas les favoris. Souvent, quand on n’a pas de pression, ça enlève le stress. Ça faisait qu’on commençait bien nos matchs. C’est quand on avait l’avance qu’on commençait à devenir plus nerveux. […] Mais quand on a gagné notre premier match, on a senti que les joueurs commençaient à y croire pas mal plus », a mentionné Marc-André Ronda.

Sur le plan offensif, l’avantage numérique a connu passablement de succès, avec six buts en seize occasions durant les trois premiers matchs. « Les joueurs ont élevé leur jeu d’un cran, ils reconnaissaient d’où venait la pression et c’était quoi les lignes [de passe et de tir]. Ils ont compris qu’on n’est pas obligés de marquer dans les quinze premières secondes, ils prenaient le temps de bien s’installer. »

En défensive, l’unité s’est quant à elle montrée soudée et a offert une prestation à la hauteur des attentes. « Ça a mené à une performance défensive presque sans faille contre SSF. En 3e période [alors que le pointage était égal 3 à 3], on a passé 18 minutes sur les vingt dans notre zone. On s’est sacrifiés, on a payé le prix et on est allé chercher la victoire en prolongation », a donné en exemple Marc-André Ronda.

Le défenseur Mikaël Diotte s’est particulièrement démarqué durant ce tournoi. En plus de mener sa brigade en bon vétéran, il a été le meilleur pointeur de l’équipe au terme des quatre rencontres disputées, avec une récolte d’un but et cinq passes. L’attaquant Hugo Vézina-Fusey n’a pas été en reste avec ses trois buts, dont celui de la victoire contre le Blizzard, et deux passes.

La fin du Challenge CCM marquait du même coup le début d’une pause de trois semaines des activités dans la ligue midget AAA. Les Gaulois reprendront l’action le vendredi 10 janvier dans le cadre d’un match face aux Grenadiers de Châteauguay durant le Tournoi national de hockey pee-wee de Saint-Hyacinthe. À la pause des Fêtes, l’équipe présente une fiche de 9 victoires en temps règlementaire, 3 victoires en prolongation/fusillade, 14 défaites et 2 revers en prolongation/fusillade, bon pour le 11e rang du classement général.

image