30 août 2012
Ford Focus électrique
Un choix possible
Par: Marc Bouchard

Je l’admets, mon titre ne roule pas sur l’optimisme le plus déterminé. Car, il me faut l’avouer, je suis de ceux qui mettent en doute la valeur même de la voiture électrique. Et la Ford Focus électrique fait évidemment partie du lot.

publicité

Mais, car il y a un mais, il y a de fortes chances que, si je me résignais à m’acheter une voiture totalement électrique, qui offre quand même quelques avantages, la Focus serait du nombre. Et même, au sommet de la liste malgré quelques problèmes.

Mais réglons la chose immédiatement : pourquoi douter des véhicules électriques? Simplement parce que leur conduite exige trop de compromis, et trop de planification, pour être véritablement utile. À moins que vous n’ayez le profil parfait : résidant d’une ville, qui n’en sort presque jamais; propriétaire de votre propre espace de vie, ce qui vous permet d’installer le chargeur rapide requis; et surtout quelqu’un dont les besoins quotidiens en déplacement sont limités, ou qui a les nerfs assez solides. Car une voiture électrique, peu importe sa forme, sa marque ou son modèle, a toujours le même problème : elle est confrontée à une autonomie limitée, qui exige prouesses et planification pour être en mesure d’en tirer le maximum. Cependant, je dois l’avouer, il y a bien quelque chose de jouissif à rouler devant les stations-services tout en sachant que jamais nous n’aurons à nous y arrêter. Et à voir les coûts d’énergie diminuer à quelques dollars par jour, ce qui est aussi agréable. Mais revenons à notre Focus. En matière de style, elle est, avouons-le, une totale réussite. Sa nouvelle calandre avant, que l’on dirait inspirée d’Aston Martin, lui confère un look d’enfer. Et comme elle reprend la configuration à hayon, elle ajoute toute une silhouette fortement raffinée. Une véritable réussite. Dans l’habitacle, même son de cloche. L’ergonomie est sans reproche, la qualité de finition exemplaire et même la position de conduite est étonnamment simple et agréable à trouver. Et comme la Focus électrique arrive de série avec un ensemble d’options assez complet, vous y retrouverez le célèbre système Sync de Ford, mais aussi un système audio haut de gamme. Notons enfin que tous les occupants, tant à l’avant qu’à l’arrière, disposent de suffisamment d’espace et de dégagement pour être confortables pour des randonnées courtes ou longues (bien qu’en version électrique, l’appellation longue prenne une toute autre signification…). Bémol d’importance cependant, l’énorme bloc batterie occupe une forte proportion de l’espace de chargement dans le coffre arrière, ce qui en limite considérablement l’usage. Autrement, la Focus électrique est l’équivalent de sa soeur régulière, en plus équipée.

Le mode électrique

La Focus est totalement électrique et est propulsée grâce à un moteur à courant alternatif de 114 chevaux, monté entre les roues avant. Le couple total est de 188 lb pi et ce qui procure d’étonnantes accélérations, un moteur électrique offrant toute sa puissance dès le démarrage.

La contrainte provient toutefois de l’autonomie. Les dirigeants de Ford parlent de 160 km. Quelques partisans de l’hyper kilométrage ont même réussi l’exploit d’excéder les 200 km. Mais mes nerfs ont lâché avant et je n’ai pu faire mieux que 120. Mais j’aurais sans doute pu continuer. Il faut dire que l’affichage de mon modèle d’essai n’est pas clair. Il détermine combien vous devriez faire avec la voiture, avec un maximum de 70 km. Puis, selon votre mode de conduite, votre voiture ajoutera ou soustraira des kilomètres à la batterie. Car il faut le préciser, la Focus se vide vite sur l’autoroute, mais récupère avec enthousiasme l’énergie du freinage. Un bon mot sur le chargeur rapide, qui permet de recharger en moins de 4 heures. Mais si vous n’en êtes pas dotés, vous devrez vous contenter de votre prise 120 v ordinaire, et des 20 heures nécessaires à la recharge complète.

En résumé

Je l’admets, comme modèle urbain, la Ford Focus électrique est plus qu’agréable en conduite, et bien équipée. Mais à un prix de base de plus de 41 000 $ (auxquels on soustraie les 8 000 $ du gouvernement, mais tout de même), l’option Ecoboost est sans doute un meilleur choix pour un usage plus polyvalent. Et nettement moins dispendieuse…

Forces :

– Accélération vive – Look d’enfer – Aucune consommation et émission

Faiblesses :

– Autonomie réduite – Prix d’achat – Espace de chargement

Fiche technique :

Moteur : Moteur électrique 107kW Puissance (ch@tr/min) : 143 CH Couple (lb.pi@tr/min) : 184 lb.pi Roues motrices : Avant Transmission : Automatique à 1 rapport Freins : Disques avant/disques arrière Freins antiblocage : Antiblocage aux 4 roues Consommation : aucune Prix : à partir de 39 227 $

image