1 avril 2021
Un commerce Du Fermier – Marché de proximité envisagé au centre-ville de Saint-Hyacinthe
Par: Jean-Luc Lorry

Les locaux vacants qui étaient occupés par l’ancien SuperClub Vidéotron sur la rue des Cascades pourraient accueillir un marché de proximité géré par le Groupe Aquino. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Convaincu du potentiel de son futur marché de proximité dans le secteur Saint-Thomas-d’Aquin, le Groupe Aquino a dans sa mire les anciens locaux du SuperClub Vidéotron au centre-ville pour y emménager un commerce offrant des produits similaires, a appris LE COURRIER.

Publicité
Activer le son

Cet espace commercial situé au coin de la rue des Cascades et de l’avenue Duclos dispose d’une superficie de 4000 pieds carrés.

À l’instar du commerce Du Fermier – Marché de proximité qui devrait ouvrir ses portes cet automne sur le boulevard Laframboise, le projet du centre-ville offrira des produits alimentaires sous la marque de commerce Du Fermier. L’objectif est de proposer des produits frais provenant exclusivement de producteurs locaux.

« Nous regardons déjà pour une phase 2 en vue de développer notre concept de marché de proximité. Il s’agira de proposer les mêmes produits que nous offrirons à Saint-Thomas-d’Aquin, mais dans espace commercial plus petit », indique Pierre-Luc Leblanc, président du Groupe Aquino, promoteur du projet, en entrevue au COURRIER.

Propriété de l’homme d’affaires Claude Chagnon, la bâtisse visée par le Groupe Aquino abrite actuellement la boutique Amandine, Espace Carrière et le centre d’entraînement de hockey, baseball et ringuette 3 Balles 2 Prises.

Selon nos informations, les discussions vont bon train entre le promoteur et le propriétaire de l’édifice. Pour faciliter son projet d’implantation, le Groupe Aquino pourrait profiter du Programme d’aide financière à l’implantation de commerces au centre-ville. Ce programme permet d’obtenir une subvention équivalente à 100 % du loyer pour la première année d’occupation, jusqu’à concurrence de 12 $ du pied carré ou 30 000 $.

Le promoteur pourrait également être éligible au Programme de revitalisation du secteur centre-ville. Selon le site Web de la Ville, ce programme consiste à accorder un crédit de taxes pour des travaux de construction, de rénovation ou d’agrandissement sur un immeuble résidentiel ou commercial situé dans le périmètre du centre-ville.

image