14 avril 2016
Hôtel Times Drummondville
Un concurrent de taille pour Saint-Hyacinthe
Par: Jean-Luc Lorry
Un concurrent de taille pour Saint-Hyacinthe

Un concurrent de taille pour Saint-Hyacinthe

Le nouvel Hôtel Times de Drummondville est relié au centre de foires Centrexpo Cogeco. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le nouvel Hôtel Times de Drummondville est relié au centre de foires Centrexpo Cogeco. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Alors qu’à Saint-Hyacinthe, le futur centre de congrès municipal incluant un hôtel haut de gamme ouvrira ses portes d’ici la fin de l’année 2017, la municipalité de Drummondville vient de compléter son offre en matière de tourisme d’affaires avec l’ouverture de l’Hôtel Times annexé au centre de foires, Centrexpo Cogeco.

Publicité
Activer le son

Du haut de ses 12 étages, l’Hôtel Times qui est situé à proximité de l’autoroute 20 offre 140 chambres ainsi que sept salles de conférences.

« Nous sommes l’établissement hôtelier le plus haut entre Boucherville et Québec », indique avec fierté, Francis Hince, ­directeur général de l’Hôtel Times de Drummondville.

Appartenant à la chaîne hôtelière ­québécoise Grand Hotel Times, cet ­établissement, quatrième de la bannière, a nécessité des investissements totalisant 24 millions. D’ailleurs, ses propriétaires sont en attente d’une classification quatre étoiles.

« Le propriétaire est fasciné par la Ville de New York. Vous constaterez que les espaces de l’hôtel font référence à des endroits de la métropole américaine »,souligne M. Hince. Ainsi, des salles portent le nom de Rockfeller, Lower West Side et Central Park.

L’arrivée de ce sixième établissement ­hôtelier à Drummondville porte l’offre ­d’hébergement à 750 chambres. Son ­ouverture a permis la création de 35 emplois permanents. Pour opérer ­l’établissement, on mise également sur 35 personnes en sous-traitance.

Lors de l’inauguration de l’hôtel, le maire de Drummondville, Alexandre Cusson, a mentionné que le centre de foires et le nouvel hôtel vont générer annuellement près de 600 000 $ en taxes municipales.

Selon le premier magistrat, une dizaine d’événements n’avaient pu se tenir à ­Drummondville au cours de la dernière ­année parce que l’hôtel n’était pas prêt.

Francis Hince connait bien le tourisme d’affaires maskoutain pour avoir oeuvré ­pendant 12 ans à l’Hôtel des Seigneurs de Saint-Hyacinthe à titre de directeur des ­opérations. « Je pense que le retour prochain de Saint-Hyacinthe sur le marché des congrès permettra de renforcer la grande région comme une destination d’affaires », estime le directeur général.

Centrexpo

Annexé à l’Hôtel Times, Centrexpo Cogeco qui est opérationnel depuis février 2015 a été l’an dernier, l’hôte de 160 événements dont une dizaine de congrès.

« En onze mois d’exercice, nous avons ­accueilli 72 000 personnes comprenant les ­exposants et les visiteurs », précise ­Martin ­Dupont, directeur général de la ­Société de développement économique de Drummondville.

Comparativement, le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil estime que son futur centre de congrès municipal ­permettra d’attirer plus de 300 000 congressistes par année.

image