30 juin 2016
Cégep de Saint-Hyacinthe
Un coup de pouce de 200 000 $ de Desjardins
Par: Rémi Léonard
Jacques Rémy de la Caisse Beloeil-Mont-Saint-Hilaire, Serge Bossé de la Caisse de Saint-Hyacinthe, Renée-Claude Legault de la future Caisse d’Acton-Rivière Noire, Michel Huet de la Caisse du Plateau maskoutain, Geneviève Roy de la Caisse Vallée-des-Patriotes, Robert Giasson de la Caisse Val-Maska, Roger Sylvestre du Cégep de Saint-Hyacinthe, Normand Choquette de la Caisse de la Seigneurie de Ramezay, René Vincelette, président du conseil d’administration du cégep et Christian Chagnon de la Caiss

Jacques Rémy de la Caisse Beloeil-Mont-Saint-Hilaire, Serge Bossé de la Caisse de Saint-Hyacinthe, Renée-Claude Legault de la future Caisse d’Acton-Rivière Noire, Michel Huet de la Caisse du Plateau maskoutain, Geneviève Roy de la Caisse Vallée-des-Patriotes, Robert Giasson de la Caisse Val-Maska, Roger Sylvestre du Cégep de Saint-Hyacinthe, Normand Choquette de la Caisse de la Seigneurie de Ramezay, René Vincelette, président du conseil d’administration du cégep et Christian Chagnon de la Caiss

À peine six mois après la première pelletée de terre, la nouvelle annexe du Cégep de Saint-Hyacinthe est déjà érigée près du terrain de soccer synthétique à l’arrière du bâtiment central.

publicité

Les travaux devraient être terminés d’ici quelques semaines pour accueillir des infrastructures sportives et les locaux du nouveau programme de technologie du génie civil dès la rentrée 2016, a confirmé le directeur général de l’établissement, Roger Sylvestre.

Il a aussi annoncé une contribution de 200 000 $ de Desjardins au complexe sportif. Les caisses de la région élargie de Saint-Hyacinthe ont contribué à ce montant pour offrir un « legs à la jeunesse de la région », a indiqué Serge Bossé, le directeur général de la Caisse de Saint-Hyacinthe.

En plus de la sienne, celle de Beloeil-Mont-Saint-Hilaire et les sept caisses du secteur Yamaska ont contribué à l’effort.

« D’allure moderne et imposante », le complexe sportif de 8,4 M$ permettra de répondre aux besoins croissants du cégep, a affirmé M. Sylvestre puisque l’établissement accueille « une clientèle en constante augmentation et de nombreuses équipes sportives ». Au total, le Cégep de Saint-Hyacinthe approche désormais les 5 000 étudiants.

Le rez-de-chaussée du pavillon comprendra des classes de génie civil et une salle de conditionnement physique, qui sera transférée du bâtiment central. À l’étage, un grand gymnase et une salle de combat commencent déjà à prendre forme. Le tout est rattaché au bloc M, qui occupe le flanc ouest du cégep.

Toujours plus gros

Un autre projet majeur est également à la veille de démarrer au 3000 avenue Boullé, puisque la cafétéria sera agrandie pour en augmenter la capacité de 150 places. Ces travaux de 2,5 M$ débuteront en juillet et s’échelonneront jusqu’au début 2017.

image