12 novembre 2015
Un cross-country à Saint-Hugues
Par: Jennifer Blanchette | Initiative de journalisme local | Le Courrier
L’étudiante de l’ESSJ, Maude Lanoie, organise un cross-country en nature sur la terre à bois ­familiale, à Saint-Hugues, samedi.  Photo François Larivière | Le Courrier ©

L’étudiante de l’ESSJ, Maude Lanoie, organise un cross-country en nature sur la terre à bois ­familiale, à Saint-Hugues, samedi. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les jambes se délieront, samedi, à Saint-Hugues, grâce au cross-country organisé par l’étudiante de l’École ­secondaire Saint-Joseph (ESSJ), Maude Lanoie. Tous les profits seront remis à la maison de soins palliatifs Victor-Gadbois.

Publicité
Activer le son

Ayant elle-même déjà fait du ­cross-country, il était tout naturel pour Maude de se tourner vers cette activité dans le cadre de son projet personnel, le point culminant de ses cinq années passées au Programme d’éducation internationale.

Depuis août, la jeune femme de 16 ans travaille d’arrache-pied à la création de son parcours de 2,5 kilomètres, lequel sera réalisé sur la terre à bois de ses ­parents.

« J’ai dû marcher le sentier plusieurs fois pour trouver mon parcours. Ensuite je devais identifier les endroits dangereux et renflouer avec de la petite roche si nécessaire », explique l’étudiante.

Les participants qui le souhaitent pourront enchaîner un second tour du sentier afin de courir une distance totale de 5 kilomètres. Un échauffement est prévu en début de course et des ­rafraîchissements et des collations ­seront offerts aux coureurs.

Tous les dons amassés durant l’activité seront versés à la maison de soins ­palliatifs Victor-Gadbois, à Beloeil. « Je voulais m’associer à une cause ­qui touche le cancer au départ, mais je trouvais qu’il y avait déjà beaucoup de visibilité de leur côté. C’est ma mère qui m’a parlé de la maison Victor-­Gadbois et je me suis rendu compte qu’il leur était très dispendieux de­ ­financer les services offerts aux ­visiteurs », relate Maude.

Elle croit bien pouvoir fracasser ­l’objectif de départ de 500 $ qu’elle s’était fixé. Avec 65 participants confirmés jusqu’à maintenant sur une capacité de 100, Maude estime avoir déjà recueilli 2 500 $ pour la maison Victor-Gadbois.

Pour participer au cross-country, il ­suffit de se présenter au 881 4e rang, à Saint-Hugues, un peu avant 13 h 30, le 14 novembre. L’inscription est au coût de 15 $ et est réservée aux personnes de 15 ans et plus.

Il est possible de faire un don au projet de Maude et à la maison Victor-Gadbois en contactant l’étudiante au maudelanoie@hotmail.fr ou en visitant sa page Facebook.

image