30 mars 2017
Un défi printanier pour se faire du bien
Par: Rémi Léonard
Des élèves de l’école Lafontaine ont donné le coup d’envoi du Défi santé en compagnie de la mascotte Pirouette par une démonstration dynamique de « danse échauffement » dirigée par l’organisme Jeunes en santé.  François Larivière | Le Courrier ©

Des élèves de l’école Lafontaine ont donné le coup d’envoi du Défi santé en compagnie de la mascotte Pirouette par une démonstration dynamique de « danse échauffement » dirigée par l’organisme Jeunes en santé. François Larivière | Le Courrier ©

C’est le moment de relever le Défi santé, une occasion d’améliorer ses habitudes de vie pour six semaines… et idéalement de les conserver à longueur d’année. Débutant dès le 30 mars, le défi se décline en trois objectifs à réaliser au quotidien jusqu’au 10 mai : manger au moins cinq portions de fruits et légumes, bouger au moins 30 minutes (60 pour les jeunes) et favoriser son sommeil.

Publicité
Activer le son

La MRC des Maskoutains se fait maître d’œuvre du Défi santé sur son territoire pour une troisième année et invite toute la population à lui emboîter le pas. L’initiative est une « vaste campagne de promotion des saines habitudes de vie », a indiqué la préfet de la MRC, Francine Morin, dont l’objectif est de contribuer « au mieux-être de la population ».

Pour encourager la participation au défi, les marches hebdomadaires au centre-ville de Saint-Hyacinthe seront de retour pour permettre aux Maskoutains de s’activer en groupe durant une petite demi-heure sur leur heure de dîner.

La première marche aura lieu le 4 avril à 12 h, avec comme point de rencontre le parc Casimir-Dessaulles. Les « partenaires santé » de la MRC seront associés aux marches subséquentes, dans l’ordre Le Courrier de Saint-Hyacinthe le 11 avril, la Corporation de développement communautaire des Maskoutains le 18 avril, la Société de développement commercial du centre-ville le 25 avril, la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe le 2 mai et le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est clôturera les marches le mardi 9 mai.

Un professionnel de la santé animera d’ailleurs les marches afin de prodiguer des conseils aux participants pour qu’ils poursuivent leur démarche de mise en forme même une fois le défi terminé et pour les sensibiliser aux bienfaits de l’activité physique.

Pas juste au centre-ville

La mairesse de Saint-Valérien-de-Milton, Raymonde Plamondon, qui préside également la commission permanente de la famille de la MRC, a dit espérer que ces organismes partenaires permettent d’amener plusieurs nouveaux adeptes. Le reste de la MRC n’est pas non plus en reste, a-t-elle souligné, puisque de nombreuses activités auront aussi lieu dans les autres municipalités de la région pendant le Défi santé.

À titre d’exemple, des olympiades ludiques se tiendront à Saint-Barnabé-Sud le 23 avril et des marches au Boisé de la Crête sont organisées à Saint-Dominique le 5 et le 12 avril. Les citoyens sont invités à consulter le site Internet ou la page Facebook de leur municipalité pour connaître les activités qui se dérouleront près de chez eux durant le Défi santé 2017.

image