7 novembre 2019
Un déneigeur pointe du doigt ses concurrents
Par: Jean-Luc Lorry

Kevin Duquette-Lusignant, propriétaire d’une entreprise de déneigement, estime déloyale la pratique de certains concurrents d’embaucher des travailleurs saisonniers non déclarés et d’offrir un service exempt de taxes et parfois sans facture. Photo François Larivière | Le Courrier ©

À l’approche de la saison hivernale, Kevin Duquette-Lusignant, propriétaire des Entreprises belle-rose à Saint-Hyacinthe qui effectue des travaux de déneigement, éprouve de la difficulté à recruter du personnel et à conserver sa clientèle.

publicité

Ce déneigeur pointe du doigt certains concurrents sur le territoire de Saint-Hyacinthe qui, selon lui, feraient appel à des travailleurs saisonniers non déclarés et offriraient un service de déneigement sans factures, le tout payé comptant.

« Cette compétition est déloyale pour un jeune entrepreneur comme moi. Je perds des clients et des chauffeurs parce que je suis légal sans recourir au travail au noir », indique Kevin Duquette-Lusignant, en entrevue au COURRIER.

Son entreprise est active dans plusieurs quartiers de la ville comme Sainte-Rosalie, Saint-Sacrement, Bois-Joli et Douville.

Déneigement résidentiel

Pour ses services résidentiels, M. Duquette- Lusignant demande environ 300 $ incluant les taxes pour déneiger une entrée pour l’ensemble de la saison froide.

« Cela me fatigue de constater que la compétition offre des tarifs moins élevés parce qu’elle accepte le paiement en argent. Je compte dénoncer ce système », martèle avec aplomb cet entrepreneur.

« L’un de mes concurrents fait du porte-à-porte après moi pour offrir ses services à 200, 250 $ sans exiger les taxes à sa clientèle », poursuit M. Duquette-Lusignant.

« Tous mes contrats de déneigement sont payés par chèque et ma facture inclut les taxes », précise-t-il.

En cas de bris causé par une machinerie, comme le bris d’une clôture, Kevin Duquette-Lusignant estime que c’est important pour un client d’avoir entre les mains une facture ou un contrat de déneigement.

Cet hiver, M. Duquette-Lusignant compte embaucher entre 25 et 30 travailleurs saisonniers.

L’entreprise compte entre 15 et 20 tracteurs équipés pour le déneigement.

Pendant la saison estivale, les Entreprises belle-rose effectuent des travaux de débroussaillage des bordures de routes.

Vérification de Revenu Québec

Selon Revenu Québec, le déneigement n’est pas un service visé par la facturation obligatoire comme c’est le cas dans le secteur de la restauration.

« Si une dénonciation à l’encontre d’un fournisseur de services de déneigement était soumise ou portée à la connaissance de Revenu Québec, il serait possible d’examiner le cas comme un dossier de fraude standard », indique Marie-Pierre Blier, conseillère en relations publiques chez Revenu Québec.

La décision des sanctions imposées au contrevenant, telle une amende, est rendue par un juge.

Le secteur du déneigement est contrôlé par Revenu Québec via les programmes de vérification.

image