24 juin 2021
Un député à l’école Roméo-Forbes
Par: Eliane Tremblay-Moreau

Le député Simon-Pierre Savard-Tremblay en compagnie d’élèves finissants de l’école Roméo- Forbes. Photo gracieuseté

Le député de Saint-Hyacinthe–Bagot, Simon-Pierre Savard-Tremblay, a rendu visite à quatre classes de 5e et 6e année de l’école Roméo-Forbes.
Publicité
Activer le son

Une des enseignantes responsables de cette rencontre, Julie-Anne Fontaine, mentionne que les élèves du 3e cycle consultent les actualités fréquemment. L’enseignante a abonné l’école au journal d’actualités québécoises pour les jeunes Le Curieux. « Nous voulions introduire les jeunes à lire l’actualité et à développer leur esprit critique. Ça va aussi les motiver à lire davantage. Les différents aspects du journal leur permettent de faire des liens avec les autres matières. Par exemple, les statistiques avec les mathématiques ou encore l’international avec l’univers social », souligne Julie-Anne Fontaine.

Un sujet chaud

L’enseignante a pris le temps de discuter de la politique et des lois. Les élèves ont pu comprendre comment fonctionne la démocratie. À la suite du décès tragique de la jeune Meriem Boundaoui, tuée par balle à Montréal, l’enseignante et ses élèves ont abordé le thème du contrôle des armes à feu au Canada. « Les jeunes ont été touchés de lire les informations. Ils ont été très étonnés de voir la quantité d’armes à feu en circulation », indique-t-elle. Les élèves ont eu la chance d’écrire une lettre au député Savard-Tremblay pour lui poser des questions sur son rôle et ses fonctions, et pour lui faire part de leurs inquiétudes. Quatre jeunes du primaire sont allés porter les lettres au député. Une enseignante l’a ensuite contacté pour qu’il vienne rencontrer les élèves et il a accepté l’invitation.

Une rencontre avec des jeunes

La rencontre du député Simon-Pierre Savard-Tremblay avec les jeunes s’est déroulée le 28 mai. Il a expliqué aux jeunes son métier et ses responsabilités. Il a aussi discuté du contrôle des armes à feu qu’il dit être présentement un dossier chaud à la Chambre des communes. Le député a également répondu aux nombreuses questions posées par les élèves. Il a même été agréablement surpris de la qualité des lettres qu’il a reçues. M. Savard-Tremblay a fini la rencontre en remettant un certificat aux finissants de l’École Roméo-Forbes. Julie-Anne Fontaine est très satisfaite du résultat obtenu. « C’est parti d’un projet d’écriture concret à une rencontre enrichissante », conclut-elle.

image