12 novembre 2015
Un diplôme honorifique remis à Ève Boissonnault
Par: Le Courrier
Le lancer du mortier, moment fort émouvant de la cérémonie.

Le lancer du mortier, moment fort émouvant de la cérémonie.

Remise du diplôme honorifique par le Cégep de Saint-Hyacinthe (de gauche à droite) : Pierre ­Leblanc, directeur des études et de la vie étudiante; Roger Sylvestre, directeur général; Ève ­Boissonnault, diplômée honorifique 2015; Jacques Lussier, président du conseil d’administration; Fanie-Claude Brien, directrice de la formation continue; Véronique Blain, directrice des communications et des affaires corporatives; et Michel Gagnon, directeur des services administratifs.

Remise du diplôme honorifique par le Cégep de Saint-Hyacinthe (de gauche à droite) : Pierre ­Leblanc, directeur des études et de la vie étudiante; Roger Sylvestre, directeur général; Ève ­Boissonnault, diplômée honorifique 2015; Jacques Lussier, président du conseil d’administration; Fanie-Claude Brien, directrice de la formation continue; Véronique Blain, directrice des communications et des affaires corporatives; et Michel Gagnon, directeur des services administratifs.

C’est le samedi 7 novembre qu’avait lieu la 11

Publicité
Activer le son

Dignitaires et membres du personnel étaient également au nombre des ­personnes venues souligner les années d’efforts et de détermination auxquelles se sont conformés les diplômés tout au long de leurs études collégiales. C’est donc dans une atmosphère empreinte d’émotion que les finissants se sont vu remettre leur diplôme, un à un, sur la scène.

Cette cérémonie se veut aussi ­l’occasion de décerner un diplôme honorifique à une personnalité qui inspire grandement par son cheminement professionnel. Cette année, le Cégep de Saint-Hyacinthe a choisi de remettre le diplôme ­honorifique à Ève Boissonnault, auteure et journaliste, et ancienne diplômée du Cégep de Saint-Hyacinthe. Elle a fait part de son parcours scolaire et ­professionnel aux finissants et les a ­encouragés à persévérer dans leur projet d’études tout en maintenant le cap sur leurs ambitions personnelles et ­professionnelles.

Le rituel de la sanction des études, ­moment où les finissants de la salle sont officiellement « diplômés du Cégep de SaintHyacinthe », est toujours fort ­attendu lors de la cérémonie. Et comme le veut la tradition, les diplômés ont été invités à se lever pour procéder au ­lancer du mortier, un moment très ­émouvant pour ces derniers, mais aussi pour l’assistance.

image