28 juin 2018
Un don d’archives vient enrichir le Centre d’histoire de Saint-Hyacinthe!
Par: Le Courrier

Si on me demandait quelles sont les missions du Centre d’histoire de Saint-Hyacinthe, je vous répondrais qu’elles concernent les archives, l’histoire, la généalogie et le patrimoine. 

publicité

Une des missions les plus importantes consiste à acquérir des archives, à les traiter et à les rendre disponibles aux chercheurs. Je dis bien importante, car les documents qui traversent les époques et qui parviennent jusqu’à nous demeurent des preuves tangibles qui nous permettent de mettre en lumière des faits historiques. Le don d’archives est donc un geste généreux envers l’ensemble de la population puisque les documents viendront accentuer notre connaissance de l’histoire de Saint-Hyacinthe et des membres de sa communauté.

Ainsi, le 3 mai, une équipe du Centre d’histoire se rendait à Boucherville afin de prendre possession d’un important fonds d’archives et de généalogie. Ce don était effectué par madame Rita Cusson et monsieur Gaëtan Lavallée, d’anciens résidents de Saint-Hyacinthe qui, au cours de leur vie, ont eu à cœur l’histoire et le patrimoine de la ville de Saint-Hyacinthe. Maintenant âgés, M. Lavallée et Mme Cusson ont vendu leur maison et ils ont fait appel au Centre d’histoire pour conserver leurs archives et la documentation qu’ils ont accumulée au fil des ans.

L’équipe du Centre d’histoire a donc transporté plus d’une centaine de boîtes dans lesquelles nous retrouvons principalement des documents généalogiques, mais également des documents d’archives, des photographies, des imprimés et quelques artéfacts. 

Ayant fait une partie de ses études à l’Académie Girouard, Gaëtan Lavallée obtient son diplôme en génie métallurgique de l’École polytechnique de Montréal en 1950. L’année suivante, il obtient sa maîtrise en Métallurgie au même endroit. Quant à Rita Cusson, elle est membre de la famille de monsieur J.-Laval Cusson et de madame Violette Vandal, dont le Centre d’histoire conserve également les archives. Pour mémoire, rappelons que le couple Cusson/Vandal était propriétaire du magasin Cusson et Cusson qui avait pignon sur rue à Saint-Hyacinthe pendant plusieurs décennies. 

Au cours des années 1950 et 1960, M. Lavallée est employé de la Sorel Industries Limitée et de la Crucible Steel Of Canada Limited comme métallurgiste en chef. En 1962, il fait son entrée chez Le Groupe SNC comme directeur, puis vice-président Division des Mines et Métallurgie. En 1978, il devient vice-président Marketing du Groupe SNC et président de SNC International Ltée.

Grand passionné d’histoire et d’art, M. Lavallée travaille sans relâche à collectionner des informations et des documents généalogiques. Le fonds d’archives Lavallée/Cusson contient des revues de généalogie, des recensements, de nombreux répertoires de baptêmes – mariages – sépultures, et un nombre impressionnant de cartables, fruits de ses recherches sur les familles Lavallée, Gaudette, Cusson et Vandal ainsi que d’autres familles reliées à lui ou à son épouse. En plus de ses recherches auxquelles son épouse a pris une part active, le fonds contient aussi des milliers de photographies concernant sa famille, ses voyages, ses occupations ainsi que plusieurs livres d’histoire.

Au nom de la population maskoutaine, le Centre d’histoire veut donc remercier publiquement monsieur Gaëtan Lavallée et madame Rita Cusson pour ce don important qui viendra enrichir la collection du Centre d’histoire.

André A. Bourgeois, président du Centre d’histoire de Saint-Hyacinthe.

image