26 mai 2016
Hôtel des Seigneurs
Un DoubleTree by Hilton était dans les plans
Par: Jean-Luc Lorry

Advenant que le long conflit de travail qui opposait l’ex-propriétaire de l’Hôtel des Seigneurs et son centre des congrès aux employés syndiqués se soit réglé, le tourisme d’affaires local aurait profité de l’arrivée de la bannière d’envergure internationale, DoubleTree by Hilton, a appris LE COURRIER.

Publicité
Activer le son

L’Hôtel des Seigneurs était la propriété de SilverBirch Hôtels & Resorts, une chaîne hôtelière basée à Vancouver qui appartient à BCIMC, le fonds de pension des employés de l’État de la Colombie-Britannique.

Pour relancer le tourisme d’affaires et éviter la fermeture de l’Hôtel des Seigneurs, la Ville de Saint-Hyacinthe se disait alors prête à débourser 5 M$ conditionnels à un investissement de 20 M$ de SilverBirch pour rénover entièrement l’Hôtel des Seigneurs.

« La Ville est prête à s’investir dans le centre des congrès en déléguant sa gestion à SilverBirch ou à une autre partie lorsqu’une entente sera intervenue », avait mentionné l’ancien maire Claude Bernier lors d’une conférence de presse tenue en septembre 2013. Le comité de sauvetage qui avait été mis sur pied demandait aussi qu’une bannière d’envergure internationale remplace le nom Hôtel des Seigneurs.

SilverBirch est propriétaire de 25 hôtels à travers le Canada. Certains sont opérés sous une bannière d’envergure mondiale comme Marriott, Hilton et Radisson. SilverBirch est associée au Groupe Hilton pour les établissements de Regina (DoubleTree by Hilton), Edmonton (DoubleTree by Hilton) et Halifax (Hampton Inn by Hilton). Ces établissements sont gérés par SilverBirch sous une franchise Hilton (un pourcentage des recettes est versé au géant américain).

Alors qu’on s’interroge sur l’identité de la bannière qui coiffera l’hôtel de luxe en préparation à côté du futur centre de congrès municipal, il ne faut toutefois pas parier sur un retour de SilverBirch.

Début mai, la firme de conseil en immobilier d’entreprise Jones Lang LaSalle a été engagée par SilverBirch pour entreprendre un examen de ses actifs. Cette opération devrait aboutir à une vente complète de son portefeuille d’hôtels.

Selon nos informations, BCIMC procède à un repositionnement stratégique en raison de la faible profitabilité de son bras immobilier SilverBirch.

Aujourd’hui démoli, l’ancien établissement hôtelier maskoutain avait été acheté 8,2 M$ en avril 2014 par une entreprise associée aux Centres d’achats Beauward, propriétaire des Galeries St-Hyacinthe. Un complexe de 30 M$ comprenant bureaux et espaces commerciaux verra le jour à la place de l’Hôtel des Seigneurs.

Les Centres d’achats Beauward sont à la veille de construire un hôtel haut de gamme de 200 chambres relié à un centre de congrès sur le terrain du centre commercial. Pour le moment, la facture est évaluée à 64 M$ dont 25 M$ assumés par la municipalité pour la partie centre de congrès.

Le nom de la bannière du futur établissement hôtelier devrait être annoncé bientôt.

image