19 novembre 2020
Boxe
Un duel d’invaincus pour Raphaël Courchesne
Par: Maxime Prévost Durand

Raphaël Courchesne tentera de conserver sa fiche parfaite, samedi, en disputant un premier combat en plus d’un an. Photo Vincent Éthier - Eye of the Tiger Management

Pour la première fois de sa jeune carrière, Raphaël Courchesne affrontera un boxeur qui – tout comme lui – n’a jamais subi la défaite. Dans un gala du promoteur Eye of the Tiger, disputé à huis clos à Rimouski, samedi, le Maskoutain (8-0, 3 K.-O.) se mesurera à l’Albertain Josh Wagner (6-0, 5 K.-O.).

Publicité
Activer le son

Ce duel d’invaincus est prévu pour une durée de six rounds, en sous-carte de ce gala qui mettra en vedette Mathieu Germain et Yves Ulysse Jr.

Pour Courchesne, il s’agira d’un premier combat en plus d’un an, son dernier remontant à septembre 2019. Les blessures, puis les effets la pandémie ont retardé son retour sur le ring.

« J’ai tellement hâte d’embarquer sur le ring, d’entendre la cloche sonner et que ça parte. Ça fait longtemps que je n’ai pas vécu ce feeling-là », a lancé le pugiliste du Club de boxe de Saint-Hyacinthe, à quelques jours de ce retour à l’action.

Parce que, disons-le, ce sont plutôt des déceptions que l’athlète de 21 ans a encaissées récemment. Un combat prévu en France, en août, a été annulé à la dernière minute, puis celui qu’on lui préparait au Québec au début de l’automne n’a pas plus eu lieu.

« J’ai eu une grosse démotivation après [l’annulation du dernier combat]. J’ai même arrêté de m’entraîner pendant deux semaines », a-t-il lâché au bout du fil.

Heureusement, la promesse d’un nouveau combat lui a permis de retrouver la motivation, même s’il ne lui restait qu’un peu moins d’un mois de préparation.

« Mon plus gros test »

Le défi s’annonce intéressant pour Raphaël Courchesne face à Josh Wagner, un athlète âgé de 28 ans dont la fiche parle d’elle-même, avec des K.-O. enregistrés dans la presque totalité de ses combats.

« D’après moi, c’est mon plus gros test jusqu’à maintenant, a reconnu le Maskoutain. Mais c’est sûr que je ne ressors pas de là sans la victoire. »

Les deux se sont d’ailleurs embarqués dans une guerre de mots sur les réseaux sociaux, Wagner lançant les hostilités en évoquant la première défaite qu’il compte infliger à Courchesne. Une situation qui semble amuser le plus jeune des deux. « Ça met de l’animosité avant le combat, j’aime ça. »

Même s’il possède une fiche parfaite, Josh Wagner n’a pas boxé depuis près de cinq ans. Mais le protégé d’Eye of the Tiger prend cette information avec prudence et il est loin de sous-estimer son rival.

« Ça fait cinq ans qu’il n’a pas boxé, mais il a fait du MMA un peu, je crois, pendant ce temps. Il avait recommencé à s’entraîner en boxe [il y a quelques mois] et il devait se battre en avril à Edmonton, mais avec la pandémie, ça avait été annulé. »

Des mesures strictes

Les mesures que devront respecter les boxeurs en vue du gala de samedi sont pour le moins strictes, en réponse aux exigences de la santé publique.

Ainsi, Raphaël Courchesne est arrivé à l’hôtel mardi et il doit rester confiner à sa chambre jusqu’au combat. Le seul moment où il peut sortir est pour profiter de ses deux séances d’entraînement permises chaque jour.

Depuis près de deux semaines, il doit même répondre quotidiennement à un questionnaire en ligne pour signifier qu’il n’a aucun symptôme lié à la COVID-19, notamment. Ses derniers entraînements au Club de boxe de Saint-Hyacinthe devaient se faire sans qu’il y ait d’autres personnes dans le local, à l’exception de son entraîneur Marc Seyer, qui l’accompagne à Rimouski.

Puisque le gala se déroulera sans public, le seul moyen de regarder le combat sera via le site de diffusion en direct www.punchinggrace.com.

image