5 décembre 2013
Usine de régénération des huiles usées
Un entrepreneur réclame 1,1 M$ à Veolia
Par: Jean-Luc Lorry
Le centre de régénération des huiles usées situé dans le parc industriel Théo-Phénix à Saint-Hyacinthe.

Le centre de régénération des huiles usées situé dans le parc industriel Théo-Phénix à Saint-Hyacinthe.

À peine érigé, le centre de régénération des huiles usées de Saint-Hyacinthe fait l’objet d’un litige entre son propriétaire, Veolia Canada Services Industriels et un entrepreneur impliqué dans la construction de la nouvelle usine.

L’entreprise Revenco de Québec qui est spécialisée en travaux d’électricité, a déposé une hypothèque légale de construction pour un montant de 1 135 339 $.

Basée dans le parc industriel Théo-Phénix, cette ré-raffinerie représente un investissement de 55 M$ et emploie une quinzaine de personnes. Ce centre hautement technologique a la capacité de recycler l’ensemble des huiles usées du Québec en un lubrifiant de seconde génération. La direction de Revenco n’a pas souhaité commenter le dossier.

J.-L.L.

image