17 mai 2012
Jardin Daniel A. Séguin
Un espace horticole dédié aux cinq sens
Par: Jean-Luc Lorry
Les finissants du programme Paysage et commercialisation en horticulture ornementale de l'Institut de technologie agroalimentaire sont fiers d'inaugurer le nouveau jardin « Flore et sens ».

Les finissants du programme Paysage et commercialisation en horticulture ornementale de l'Institut de technologie agroalimentaire sont fiers d'inaugurer le nouveau jardin « Flore et sens ».

Le Jardin Daniel A. Séguin de Saint-Hyacinthe compte un nouvel espace horticole dédié aux cinq sens.

Le jardin Flore et sens est le fruit de l’imagination des finissants du programme Paysage et commercialisation en horticulture ornementale (PCHO) de l’Institut de technologie agroalimentaire.

Les étudiants en horticulture devaient planifier le chantier, préparer le terrain, construire les structures qui ornent le jardin et planter les végétaux sélectionnés. Au total, 3 800 heures de travail ont été nécessaires pour concevoir et réaliser ce jardin hors de l’ordinaire.Cet espace horticole est divisé en cinq sections dont chacune illustre un sens. Le visiteur peut toucher les différentes matières utilisées comme le bois, la pierre ou le métal et créer des sons sur un xylophone géant. Afin que ce projet vert voit le jour, les élèves de première et de deuxième année du programme de PCHO ont aussi mis la main à la pâte. De leur côté, professeurs et techniciens ont apporté leur expertise. Le jardin Flore et sens doit aussi son existence à la contribution d’une cinquantaine de commanditaires issus des milieux de l’horticulture et des affaires. Le Jardin Daniel A. Séguin compte plus de 20 jardins thématiques. Il est composé de 50 000 plantes sur une superficie de 4,5 hectares.

image