24 juin 2021
Avec 25 représentations à l’horaire
Un Été dans le 450 chargé en rires au Centre des arts
Par: Maxime Prévost Durand

Pas moins de six spectacles différents seront présentés dans le cadre de l’Été dans le 450 au Centre des arts Juliette-Lassonde, dont ceux des humoristes Sam Breton (à gauche) et Guillaume Pineault (à droite). Photos gracieuseté

Le mois d’août s’annonce chargé en rires au Centre des arts Juliette-Lassonde. Après avoir dû faire l’impasse sur l’édition 2020 de l’Été dans le 450, la populaire série estivale de spectacles humoristiques sera de retour en grand avec un total de 25 représentations prévues à l’horaire, un record.
Publicité
Activer le son

Au final, c’est pratiquement deux éditions en une de l’Été dans le 450 qui seront présentées puisque plusieurs spectacles annoncés l’an dernier ont été déplacés à cet été, dont ceux de Sam Breton, Dominic Paquet et Philippe Bond. À ceux-ci s’ajoute l’humoriste maskoutain Guillaume Pineault, qui présentera son premier spectacle Détour, de même que Philippe Laprise et ses joyeux lurons, une formule qui le verra monter sur scène en compagnie de Pierre-Luc Pomerleau et d’un invité mystère. Cathy Gauthier fait aussi partie de cette programmation estivale avec son nouveau spectacle Classique.

« On a essayé d’avoir une programmation équilibrée pour rejoindre toutes les générations », mentionne le directeur général et artistique du Centre des arts, Jean-Sylvain Bourdelais.

À lui seul, Sam Breton donnera 11 des 25 représentations de l’Été dans le 450. Le plus récent récipiendaire de l’Olivier de l’humoriste de l’année s’arrêtera à Saint-Hyacinthe à la mi-août pour cinq représentations, avant d’y revenir au tout début de septembre pour six autres représentations.

Plus de représentations, moins de monde

Même si un été record s’annonce en matière de représentations pour l’Été dans le 450, le Centre des arts Juliette- Lassonde accueillera tout de même moins de spectateurs qu’à l’habitude en raison des contraintes de distanciation toujours en vigueur dans les salles de spectacles.

Un maximum de 180 personnes par représentation est permis selon la configuration élaborée par le Centre des arts pour faire respecter la distanciation, bien loin de la capacité totale de 700 sièges que compte la salle Desjardins.

Au maximum, ce sont donc 4500 spectateurs qui pourront assister aux représentations de l’Été dans le 450 cette année, alors qu’une saison normale, comprenant de 10 à 16 représentations, permet habituellement d’accueillir entre 7000 et 11 000 spectateurs, fait remarquer M. Bourdelais.

« Cela dit, on est quand même heureux de pouvoir présenter ces spectacles cet été », ajoute-t-il, se réjouissant que les artistes aient accepté de s’adapter à la réalité actuelle en offrant un plus grand nombre de représentations.

Pour plusieurs spectacles, il ne reste qu’un nombre limité de billets à vendre. M. Bourdelais dit d’ailleurs remarquer un bel engouement des spectateurs depuis la réouverture des salles, à la fin mars. « On voit aussi une différence depuis que les gens peuvent retirer le masque une fois assis dans la salle », souligne-t-il à propos de cette mesure arrivée avec le passage au palier orange, à la fin mai.

image