8 août 2013
Version 2013 de « La Prophétie des mouffettes »
Un été prometteur pour le Théâtre de la Dame de Coeur
Par: Alain Bérubé

Malgré un départ un peu plus lent – à l’image de ce qu’a vécu l’ensemble de l’industrie touristique – , la saison 2013 s’annonce bien remplie pour le Théâtre de la Dame de Coeur, à Upton. Le directeur général et artistique, Richard Blackburn, croit que la version peaufinée de « La Prophétie des mouffettes » continuera de toucher un large public.

publicité

Quelques améliorations apportées aux mouffettes géantes, par un stagiaire en ingénierie mécanique de l’Université de Sherbrooke (dans le cadre du programme Accélérateur de talents Desjardins), ont porté fruit selon M. Blackburn.

« J’ai entendu de très bons commentaires sur les changements que nous avons effectué à nos mouffettes, qui traduisent encore mieux les émotions du texte. On a par ailleurs coupé huit minutes à la première partie du spectacle, afin que ça soit plus efficace », atteste-t-il.Richard Blackburn avoue qu’au niveau de la vente de billets, le mois de juin a tourné au ralenti.« Le mauvais temps a touché à peu près tout le monde. Mais c’est reparti pour de bon et les foules sont très bonnes », clame-t-il.M. Blackburn est par ailleurs très fier du message véhiculé par « La Prophétie des mouffettes ». Le scénario est centré sur les efforts d’une femme enceinte qui tente de sauver le jardin de son grand-père, peuplé d’animaux et de nains de jardin, de la destruction. « Depuis la création du Théâtre de la Dame de Coeur, il y a plus de 35 ans, la nature et l’environnement font partie de nos préoccupations. Ce sont des thèmes qui rejoignent les gens de tous âges, enfants comme adultes », établit-il.

Un bon soutien

Richard Blackburn se dit par ailleurs ravi du succès de la soirée-bénéfice du 28 juin, en présence du président d’honneur, Yves-François Blanchet, député de Johnson et ministre du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs.

« Un total de 128 personnes ont assisté au coquetel, ce qui nous a permis d’atteindre l’objectif de 15 000 $. C’est la preuve que la communauté d’affaires croit en nous et en la culture en général. Il ne faut pas oublier que notre théâtre amène d’importantes retombées économiques pour la région, en plus de faire rayonner Upton à travers le monde », soutient M. Blackburn.Maka Kotto, ministre de la Culture et des Communications, était également sur place. Il a louangé l’équipe du Théâtre de la Dame de Coeur.« C’est une compagnie qui suscite l’émerveillement partout où elle présente ses oeuvres, à la fois magiques et majestueuses », a-t-il déclaré.« Des beaux et grands projets, ce n’est pas uniquement l’apanage des grandes villes. Il y a une belle folie à Upton, qui n’a pas d’équivalent ailleurs dans le monde », renchérit M. Blanchet. Le spectacle est présenté du mercredi au dimanche, jusqu’au 1 er septembre, à 20 h 15 en août. Information : 450 549-5828 ou www.damedecoeur.com

image