21 juillet 2016
Un grand Maskoutain
Par: Le Courrier
Publicité
Activer le son

Le 12 juillet décédait Ludovic Pelletier, âgé de 94 ans, un pionnier du syndicalisme agricole et un membre important de la politique municipale et de la MRC des Maskoutains.

M. Pelletier fut d’abord un agriculteur avant-gardiste tout en s’impliquant, pendant 25 ans, comme membre de la JAC (Jeunesse agricole catholique) devenue UPA, et membre du conseil d’administration local, puis président provincial de 1972 à 1977. M. Pelletier avait comme objectif en s’engageant dans le syndicalisme agricole, de travailler à ce que la classe agricole soit à la place qui lui revient dans la société et de défendre leurs intérêts. De grands progrès furent réalisés comme la création de la loi des marchés agricoles et la loi protégeant le territoire agricole du Québec.

M. Pelletier fut par la suite, à 39 ans, conseiller municipal durant six ans à la municipalité de Saint-Hyacinthe-le-Confesseur, aujourd’hui annexée à la Ville de Saint-Hyacinthe, puis maire de celle-ci durant 27 ans. Rosaire Martin lui succéda en novembre 1993 jusqu’à l’annexion.

En 1978, Marc-André Bédard, ministre de la Justice du Québec, créa le conseil de la magistrature. La candidature de M. Pelletier fut soumise par le conseil d’administration de l’UPA, comme porte-parole des citoyens du Québec au sein de ce conseil durant trois ans et six mois.

Ce grand Maskoutain fut bien secondé dans tous ses projets et réalisations par son épouse Angèla ainsi que par ses enfants, Daniel, Lucie et François. Il fut un grand bâtisseur du syndicalisme agricole tout en s’impliquant dans le domaine municipal, social, culturel et religieux. En 1986, pour le 125e anniversaire de sa municipalité, il a fait ériger une croix bien visible à l’intersection du Rapide-Plat Nord et Martineau ainsi que la rénovation de la croix du Rapide-Plat Sud et de la route Grégoire, lieu d’origine de la Ville de Saint-Hyacinthe.

M. Pelletier était une personnalité engagée, charismatique, autodidacte, toujours à l’affut du progrès et des innovations, fière de la culture et de l’héritage de nos origines.

image