30 août 2012
Un grand pas pour Tom Chicoine
Par: Le Courrier

L’auteur-compositeur-interprète Tom Chicoine franchit une nouvelle étape dans sa carrière artistique. Après avoir livré plusieurs spectacles et avoir participé à de nombreux concours, le Maskoutain lancera son premier maxi intitulé Les contre-pas le samedi 1 er septembre au Zaricot dès 19 h 30.

Il est possible que le nom de Tom Chicoine vous dise quelque chose. Il a assuré plusieurs premières parties de spectacles, mais il a également livré des prestations lors de spectacles maskoutains tels que la Fête nationale à Saint-Hyacinthe ainsi qu’à l’Expo de Saint-Hyacinthe aux côtés du groupe Marco et Les Torvis. Il a aussi été désigné grand gagnant du concours de la relève lors du Festival d’été de Beloeil en 2011.

Aux côtés des musiciens Olivier Savoie Campeau à la batterie, David Perrault à la guitare et Alex Kirouac à la basse, l’auteur-compositeur-interprète et guitariste présente Les contre-pas, sur lequel on retrouve six titres francophones.« Il s’agit de compositions que j’ai écrites depuis 2008. Quand j’ai commencé en 2006, je jouais beaucoup de guitare et j’écrivais mes chansons en anglais. Quand j’ai écrit mes premières compositions en français, j’ai réalisé que j’étais beaucoup plus à l’aise et par conséquent, cela sonnait mieux aussi », explique Tom Chicoine quelques jours avant le lancement. Avec des textes impressionnistes et imagés, parfois sombres et mélancoliques et d’autres fois plus enjoués avec un brin d’humour, le chanteur propose une musique accessible, essentiellement folk-rock. Bien qu’il tente de s’attirer un large public en livrant des prestations sur la Rive-Sud de Montréal ainsi que dans la Métropole même, c’est à Saint-Hyacinthe que le chanteur de Saint-Dominique a préféré lancer son premier album. « C’est ici que j’ai commencé, lance-t-il. J’ai un public à Saint-Hyacinthe qui me suit depuis mes débuts et mes musiciens et moi avons une belle collaboration avec les gens du coin. En plus, Saint-Hyacinthe a une belle ouverture envers les artistes. »Et le chanteur ne veut pas faire les choses à moitié. Brassée spécialement pour l’occasion, une bière baptisée La blonde à Tom, en collaboration avec Les Brasseurs du Monde et le Zaricot, sera lancée dans le cadre de cette soirée et restera au menu du Zaricot jusqu’à écoulement.Mais le chanteur de 21 ans reste les deux pieds sur terre. Bien qu’il espère entamer une véritable carrière de chanteur avec la sortie de ce premier EP, ce dernier ne se fait pas d’illusions et compte tout simplement se présenter tel qu’il est. « Je suis nerveux, mais j’ai confiance parce que je suis un gars de nature assez sympathique. Si je peux refléter cela sur scène, je me dis que si les gens n’aiment pas cela, c’est qu’ils n’aiment pas mon style et je ne pourrai rien y faire. Certains aimeront et d’autres pas. Cela est à eux de juger et c’est correct. »

image